Microblog: A very long article Wikipedia article on the orientation of toilet paper [Jun 7th, 22:52] [R]

Thursday, April 23rd, 2009

Chocolats 11

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Chocolats ]

Dammenberg X dark chocolate buttons 72% : légèrement amer

[ Posted on April 23rd, 2009 at 17:37 | no comment | ]

Sunday, March 22nd, 2009

Glace à la Chartreuse

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Ice Cream ]

Préparation

Même ingrédients et préparation que la glace au praliné, remplacer le pralin par de la chartreuse verte (j'ai utilise de la 1605) qu'on rajouter avant de passer à la sorbetière, selon goût (au pif 7 cL, je n'ai pas mesuré).

Commentaires

  • La glace reste très molle à cause de la présence d'alcool qui abaisse son point de fusion.

[ Posted on March 22nd, 2009 at 23:36 | no comment | ]

Friday, February 27th, 2009

Glace sans cuisson

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Ice Cream ]

Recette trouvée sur healthy Cooking recipes.

Ingrédients

  • 2 ½ufs entiers
  • 14 cL sucre en poudre
  • 50 cL crème fluide
  • 25 cL lait entier
  • 2 c. à café sucre vanillé

Préparation

Fouetter les oeufs jusqu'à ce qu'ils moussent. Ajouter le sucre et le sucre vanillé peu à peu tout en fouettant, puis ajouter la crème, puis le lait tout en fouettant. Passer immédiatement à la sorbetière.

Commentaires

  • La préparation est très mousseuse, et la glace reste molle même après 24h au congélateur (à -18 °C).
  • C'est trop sucré.
  • La consistance en bouche n'est pas assez crémeuse (malgré la quantité de crème), j'ai l'impression qu'il y a trop de cristaux de glace (ou des bulles d'air gelées ?)

[ Posted on February 27th, 2009 at 21:32 | no comment | ]

Wednesday, February 4th, 2009

Yaourt 2

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

Deuxième expérience de yaourt.

Ingrédients

  • 7,5 dL lait entier
  • 2,5 dL yaourt turc 10% matière grasse

Préparation

Remplir le pot de yaourt et le verre doseur d'eau bouillante pour éliminer de potentielles levures parasites (?). Battre le yaourt dans un verre doseur d'un litre. Ajouter le lait peu à peu en mélangeant. Faire chauffer le mélange à 44 °C. Verser dans le pot. Placer le pot dans la yaourtière et laisser reposer pendant 4 heures.

Commentaires

  • Le yaourt a épaissi un peu mais reste très fluide. Il n'est pas granuleux comme l'expérience précédente. Le passage au réfrigérateur semble avoir eu une influence positive sur la gélification du yaourt
  • J'aurais dû passer la casserole à l'eau bouillante aussi, mais ça a marché sans.
  • Après réflexion, la yaourtière SEB semble ne rester allumée que pendant une heure et laisse ensuite le yaourt refroidir lentement. C'est une voie à explorer

[ Posted on February 4th, 2009 at 23:25 | no comment | ]

Tuesday, February 3rd, 2009

Chocolats 10

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Chocolats ]

Dammenberg Tummasuklaa 55% : très sucré

Anthon Berg Ecuador, 72% : amer, fleuri, astringent, darjeeling ?

Marabou Premium 86% : amer, pâteux

Fazer Thin Dark 70% : doux, biscuit, pâteux, truffé ?

[ Posted on February 3rd, 2009 at 23:28 | no comment | ]

Monday, February 2nd, 2009

Chocolats 9

Categories: [ Cooking/Chocolats ]

Riss Abinao, assemblage, Afrique, 86% : amer, cerise, amande amère

Riss Criollo, Cuba, 86% : amer et doux, très légèrement fruité (fruits séchés)

Riss Guanaja, assemblage de Criollo et Trinitario, 70% : piquant, légèrement fleuri

Riss Cuba, 70% : doux, vaguement caramel

Riss Alpaco, Equateur : jasmin, orange, doux, thé vert

[ Posted on February 2nd, 2009 at 22:54 | no comment | ]

Sunday, February 1st, 2009

Yaourt 1

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

Premières expériences de yaourt en suivant les instructions de l'INRA.

Ingrédients

Préparation

Battre le yaourt dans le pot d'un litre. Faire chauffer le lait à une température telle que le mélange lait plus yaourt est aussi proche que possible de 45 °C, mais inférieur à cette température (T = (45 - 0,2 x température du yaourt) / 0,8 ). Verser un peu de lait chaud sur le yaourt et battre, puis verser encore un peu de lait, etc. Ceci devrait permettre de mélanger le yaourt au lait sans « cuire » le yaourt (et tuer les ferments). Placer le pot dans la yaourtière et laisser reposer pendant 3 – 4 heures.

Commentaires

  • La température initiale était de 43 °C et la température finale de 44 °C, le système de chauffage de la yaourtière est donc suffisant.
  • La texture du yaourt, en revanche, est très fluide et granuleuse. Quelqu'un a mentioné la présence de levures (non désirées) qui ont donné cet effet. Sinon il peut s'agir du temps de préparation qui n'était pas assez long (3h30)
  • On pourrait ajouter du lait en poudre dans le yaourt (mais je trouve que c'est de la triche, après tout Valio arrive à faire son yaourt sans lait en poudre), sinon on peut faire réduire le lait pour diminuer sa teneur en eau. Faire bouillir le lait un certain temps est la méthode classique, mais elle consomme beaucoup d'énergie. Faire bouillir à basse pression devrait permettre de réduire la température d'ébullition et économiser beaucoup d'énergie, mais je n'ai pas le matériel nécessaire.

[ Posted on February 1st, 2009 at 22:53 | no comment | ]

Tuesday, January 27th, 2009

Glace au praliné 2

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Ice Cream ]

Ingrédients

  • 500 mL lait
  • 6 jaunes d'½ufs
  • 100 g sucre
  • 10 g fécule d'orge
  • 50 mg (+/- 50 %) k-carraghénanes
  • 100g pralin mou

Préparation

Faire une crème anglaise: mélanger les k-carrhaghénanes avec 20g de sucre. Faire bouillir le lait, y délayer le sucre et les k-carraghénanes. Mélanger les jaunes d'½ufs et 80g de sucre, verser le lait chaud par dessus, faire épaissir à feu doux en remuant sans arrêt. Délayer la fécule dans un peu d'eau, ajouter dans la crème à la fin de la cuisson.

Delayer le pralin avec la crème anglaise chaude (verser la crème anglaise peu à peu sur le pralin et mélanger à chaque fois avant de rajouter de la crème).

Laisser reposer au réfrigérateur pendant 12h, puis passer à la sorbetière.

Remarques

  • J'ai mal compté les k-carraghénanes, elles sont censées avoir une efficacité à partir de 0,015 %, mais ma préparation en contient moins de la moitié. 200 mg seraient plus plus proche de cette proportion.
  • La glace n'est pas très dure, mais pas particulièrement molle non plus. Il semblerait que le glucose (dont ma réserve est vide) soit plus important que l'amidon en ce qui concerne la molesse. Ou pas, j'étais déjà arrivé à la conclusion contraire

[ Posted on January 27th, 2009 at 22:49 | 1 comment | ]

Tuesday, November 11th, 2008

Glace au gingembre

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Ice Cream ]

Recette adaptée de la glace au lait de Chef Simon.

Ingrédients

  • 5 dL lait
  • 70 g sucre
  • 30 g sirop de glucose
  • 6 jaunes d'½uf
  • 10 g fécule d'orge
  • 100 g gingembre frais rapé
  • 2 dL crème fluide
  • gingembre confit découpé en petits cubes

Préparation

Cette recette décrit la manière dont j'ai préparé ma glace au lait, mais elle contient une erreur importante. Lire les commentaires pour davantage de détails.

Délayer le sirop de glucose dans le lait et y ajouter le gingembre rapé. Faire bouillir. Fouetter les 6 jaunes d'½uf avec le sucre. Filtrer le lait encore chaud et le verser sur les jaunes d'½uf et le sucre. Faire épaissir comme une crème anglaise. Délayer la fécule dans un peu d'eau et ajouter en fin de cuisson. Laisser refroidir (12h au frigo), puis passer à la sorbetière. Lorsque La glace est presque prise ajouter le gingembre confit dans la sorbetière, fouetter la crème fluide et l'ajouter dans la sorbetière et laisser tourner jusqu'à ce que la crème soit bien incorporée.

Remarques

Le gingembre frais (c'est-à-dire qui n'a pas été chauffé) contient une enzyme protéolytique qui va faire cailler le lait. On récupère donc d'une part du petit-lait sucré (qui devient une assez bonne crème anglaise) et d'autre part du gingembre rapé au fromage blanc. La prochaine fois, j'essayerai de faire bouillir le gingembre rapé une minute pour dénaturer l'enzyme. J'espère qu'on ne perdra pas trop de goût.

[ Posted on November 11th, 2008 at 23:00 | no comment | ]

Wednesday, October 29th, 2008

Chocolats 8

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Chocolats ]

Green & Black's Organic dark chocolate, Trinitario: frais, légèrement acide

Anthon Berg Rich Dark, Ghana, 72%: crémeux, noix de coco

Anthon Berg Soft Dark, Ghana, 57%: doux, fleuri

[ Posted on October 29th, 2008 at 23:01 | no comment | ]

Wednesday, October 15th, 2008

Glace à la pistache

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Ice Cream ]

Recette adaptée de la glace au lait de Chef Simon.

Ingrédients

  • 5dL lait
  • 4 jaunes d'½ufs
  • 70g sucre
  • 30g sirop de glucose en poudre
  • 10g fécule d'orge
  • 100g pâte de pistache
  • 2dL crème fraîche

Préparation

Mélanger les 4 jaunes d'½fs avec le sucre, et faire chauffer le lait avec le sirop de glucose. Verser le lait chaud sur les ½ufs. Mélanger, reverser dans la casserolle du lait et faire épaissir. Délayer la fécule dans un peu d'eau froide et verser dans le mélange encore chuad tout en mélangeant à la cuillère en bois. Laisser refroidir. Délayer la pâte de pistache dans un peu de cette préparation, afin d'obtenir un mélange fluide. Verser dans le reste de la préparation et mélanger. Laisser refroidir au réfrigérateur. Passer à la sorbetière. Fouetter la crème fraîche et l'ajouter à la préparation lorsque cette dernière est déja bien prise. Laisser la sorbetière mélanger le tout encore un peu.

Commentaires

  • Pas de grumeaux cette fois-ci. Merci Carine pour m'avoir rappelé qu'il vaut mieux délayer la fécule plutôt que de la verser en poudre dans la crème anglaise (c'est la faute à Chef Simon, dans sa recette il l'utilise sans la délayer).
  • La crème fouettée devrait donner une consistance plus mousseuse à la glace. On verra demain comment si ça a fonctionné comme prévu.
  • EDIT: la glace est un peu dure, mais ce n'est quand même pas un glaçon.

[ Posted on October 15th, 2008 at 00:54 | no comment | ]

Glace à la cannelle

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Ice Cream ]

Recette adaptée de la glace au lait de Chef Simon.

Ingrédients

  • 5dL lait
  • 4 ½ufs
  • 70g sucre
  • 30g sirop de glucose en poudre
  • 10g fécule d'orge
  • 1 baton de cannelle
  • cannelle en poudre

Préparation

Mélanger les 4 ½fs avec le sucre, et faire chauffer le lait avec le sirop de glucose et le baton de cannelle. J'ai laissé bouillir doucement pendant 5 – 10 minutes. Sortir le baton de cannelle et verser le lait chaud sur les ½ufs. Mélanger, reverser dans la casserolle du lait et faire épaissir. Ajouter ensuite la fécule peu à peu tout en mélangeant au fouet. Laisser refroidir. Ajouter de la cannelle en poudre tout en mélangeant au fouet, selon goût. Passer à la sorbetière.

Commentaires

  • Ma crème avait des grumeaux (avant d'y ajouter la fécule). Je ne sais pas s'ils proviennent du blanc d'½uf (on utilise normalement 6 jaunes pour la crème anglaise, mais Ginette Mathiot prétend qu'on peut aussi la faire avec 4 ½ufs entiers) ou simplement du fait que j'ai cuit trop fort (mais quand la plaque est sur 3 ça n'a pas l'air de vouloir épaissir, et sur 4 ça chauffe trop). J'ai passé la crème à la passoire, qui a retenu une bonne cuillère à soupe de globules (blanc d'½uf ? fécule ? les deux ?)
  • EDIT: La glace est devenue dure au congélateur. Je suppose que les globules contenaient toute la fécule. Et donc le sirop de glucose ne participe pas beucoup (voire pas du tout) à la molesse de la glace.

[ Posted on October 15th, 2008 at 00:54 | no comment | ]

Tuesday, October 7th, 2008

Yaourt glacé

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Ice Cream ]

J'ai passé à la sorbetière environ 500g de yaourt industriel à la fraise. Après 24h dans le congélateur, la préparation était très dure, et le goût du yaourt est nettement moins prononcé quand il est gelé (anesthésie de la langue par le froid ? Molécules odorantes captives de la glace, ou moins mobiles à cause de la température plus basse ?)

[ Posted on October 7th, 2008 at 09:36 | no comment | ]

Sunday, October 5th, 2008

Pâte de pistaches

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

Ingrédients

  • 100g pistaches épluchées, non-salées
  • 100g sucre glace
  • 1 blanc d'½uf

Préparation

Mixer les pistaches avec le sucre jusqu'à obtention d'une poudre fine. Ajouter le blanc d'½uf et mélanger à la cuillère (le mélange devient trop épais pour le mixer).

[ Posted on October 5th, 2008 at 14:00 | no comment | ]

Saturday, September 27th, 2008

De la science aux fourneaux

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking | Books/Herve This ]

ISBN: 9782842450878

© Amazon.fr

Encore un ouvrage de gastronomie moléculaire d'Hervé This, publié en 2007. This s'attache ici d'une part à expliquer un certain nombre de mécanismes, tant physiologiques (sur la perception du goût) que physico-chimiques (transformations des aliments) et d'autre part à esquisser des pistes pour l'avenir de la cuisine (formalisation de la description des plats puis invention de nouveaux plats à part de formules qui ne représentent aucun plat connu, construction de plats à partir de briques de base, protéines, arômes, émulsifiants, gélifiants, sucres…)

La dernière partie qui suggère de n'utiliser que les composants « utiles » des aliments et de les assembler pour en faire des plats me laisse un peu perplexe : je n'imagine pas cuisiner à l'avenir exclusivement à partir de “briques de base” produites par l'industrie agro-alimentaires. Mais ce n'est pas le problème du scientifique (cela devrait-il l'être ?)

[ Posted on September 27th, 2008 at 18:48 | no comment | ]

Thursday, September 25th, 2008

Glace à la noisette

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Ice Cream ]

Ingrédients

  • 1 ½uf
  • 250 mL lait
  • 150g sucre
  • 20g sirop de glucose en poudre
  • 5g fécule d'orge
  • 50g pâte de noisette
  • 5dL crème fluide

Préparation

Battre l'½uf avec le sucre et le sirop de glucose. Faire bouillir le lait, le verser sur l'½uf et le sucre, remuer et faire épaissir comme une crème anglaise. En fin de cuisson, ajouter la fécule et mixer (parce que ça fait des grumeaux). Ajouter la crème peu à peu à la pâte de noisette en mélangeant pour la délayer. Laisser refroidir. Ajouter la crème et mélanger. Passer à la sorbetière.

Remarques

  • Le sirop de glucose et l'amidon devraient rendre la glace molle à basse température, on verra bien si ça marche. EDIT: ça marche.
  • La crème mixée (après ajout de fécule) mousse beaucoup, et on dirait que l'eau se sépare du reste. Il aurait peut-être fallu chauffer à nouveau pour homogénéiser. Mais le mélange avec la pâte de noisette a permis d'obtenir une préparation homogène (à peu près).
  • Après refroidissement, la crème contenait des grumeaux non identifiés (graisse des noisettes? mousse restante?) En mélangeant avec la crème au fouet j'ai réussi à les faire disparaître plus ou moins.
  • J'aurais dû laisser la préparation refroidir au frigo avant de la passer à la sorbetière, elle est restée très molle (et la glace dure qui se colle sur les parois de la sorbetière avait déjà fondu).

[ Posted on September 25th, 2008 at 23:09 | no comment | ]

Sunday, September 21st, 2008

Glace molle

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Ice Cream ]

Ma glace faite maison est dure au sortir du congélateur à -18 °C. Parmi les solutions invoquées pour avoir une glace qu'on n'a pas besoin de laisser dégeler une demi-heure avant de manger:

  • remplacer une partie du sucre par du sirop de glucose/sucre inverti, maximum 25% de la masse totale de sucre
  • ajouter de l'amidon, de la gelatine ou de la farine de caroube dans la crème anglaise
  • ajouter un blanc d'½uf en neige ferme puis un autre simplement battu en cours de « sorbetisation ».

Les deux derniers servent de stabilisants et empêchent les cristaux de glace de se rassembler en cristaux plus gros. Le sirop de glucose emprisonne l'eau et a donc le même effet, même si le mécanisme semble différent (si je me rappelle bien mes lectures d'Hervé This).

La gomme de caroube (E410 provenant de l'enveloppe de la graine, est semble-t-il différente de la farine de caroube qui provient de l'intérieur de la graine) est aussi utilisée comme stabilisant pour les glaces, et pourrait être remplacée par la gomme de tara ou la gomme de guar (de celles là j'en ai en stock, mais je n'ai pas de gomme de caroube).

Les glaces industrielles contiennent aussi des carraghénanes, mais à un taux très faible. L'expérience d'hier avec 3,6g de k-carraghénanes pour 350 mL de lait et 100g de sucre ont donné un gel (pas mauvais au demeurant, si on excepte le goût d'omelette dû au fait que j'ai laissé cuire la crème anglaise trop longtemps). Après quelques recherches, il semble que les carraghénanes servent à empêcher des interactions entre les protéines du lait et des polysaccharides (amidon par exemple). Leur action est avérée à partie de 0,015%, j'en ai donc mis dix ou vingt fois trop, d'où la gélification de ma crème.

Prochaine recette à essayer : celle de Chef Simon, qui combine sirop de glucose et amidon (à travers la fécule ou la farine de caroube).

[ Posted on September 21st, 2008 at 18:50 | no comment | ]

¼uf

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

Composition de l'½uf (balance de cuisine, précision: 2g) :

  • masse : 66g
  • coquille : 8g
  • jaune : 20g
  • blanc : 35g

[ Posted on September 21st, 2008 at 18:24 | 2 comments | ]

Tuesday, September 16th, 2008

Glace au praliné

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Ice Cream ]

Ingrédients

  • 250 mL lait
  • 3 oeufs
  • 50 g sucre
  • 250 mL crème fluide
  • 100g pralin mou

Préparation

Faire crème anglaise (mélanger les oeufs entiers et le sucre, verser le lait chaud par dessus, faire épaissir à feu doux en remuant sans arrêt).

Delayer le pralin avec la crème anglaise chaude (verser la crème anglaise peu à peu sur le pralin et mélanger à chaque fois avant de rajouter de la crème). Lorsque le pralin est suffisamment dilué, verser le mélange dans le reste de la crème anglaise et mixer pour bien homogénéiser.

Ajouter ensuite la crème fluide et mélanger encore.

Laisser reposer au réfrigérateur pendant 12h, puis passer à la sorbetière.

[ Posted on September 16th, 2008 at 16:13 | no comment | ]

Thursday, August 28th, 2008

Auravaahto

Translation: [ Google ]

Categories: [ Cooking ]

Sain idean tähän herkkuun Hervé Thisin kirjoista.

Ainekset

  • 80 mL vettä
  • 130 g Aura-juustoa (ei Aura 17%)
  • 0,5g liivatetta (1/4 liivatelehteä)
  • jääpaloja (paljon)

Valmistaminen

http://www.valio.fi/channels/www/etusivu/tuotteet/tuoteryhmat/3_0529671312_0_1/342_725419516_0529671312_2/2036_0697780534_725419516_3/3700.html

© Valio.fi

Laita liivate likoamaan kylmään veteen 5 minuutiksi. Purista ylimääränen vesi käsin pois. Laita vesi kattilaan ja kiehauta se. Laita sitten liivate veteen ja sekoita. Lisää pieni määrä Aura-juustoa veteen ja sekoita kunnes se sulaa. Sulata samalla tavalla koko juusto. Seoksen pitää olla koostumukseltaan kuohukerman kaltaista. Siirrä sitten kattila jääpalojen päälle ja vatkaa kunnes seoksesta tulee vaahtoa.

Jos vaahto on liian paksua, laita kattila takaisin hellalle, anna seoksen sulaa, lisää teelusikallinen vettä, siirrä takaisin jääpalojen päälle ja vatkaa uudelleen.

Jos seoksesta ei tule vaahtoa, laita kattila takaisin hellalle, lisää pieni määrä juustoa, anna sulaa kunnes se on hyvin juoksevaa, siirrä takaisin jääpalojen päälle ja vatkaa.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:05 | no comment | ]

Sphérification inverse 2

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

Nouvel essai de sphérification inverse, avec cette fois-ci du citrate de calcium au lieu du chlorure.

J'ai dissout 2,4 g de citrate (iii) de calcium dans 200g d'eau, et le goût était neutre et non crayeux. À 3,0 g, la sensation crayeuse est apparue légèrement, j'en suis donc resté à 3 g. J'ai ensuite ajouté 25 g de sucre glace, 0,4 g de gomme xanthane et 1,3 g de gomme de guar, et là le mélange est tout de suite devenu plus nettement crayeux. À qui la faute ?

Ensuite la sphérification proprement dite ne s'est pas très bien passée, j'ai plutôt obtenu un disquification… Le mélange n'était probablement pas assez visqueux pour rester en boule ? Ou alors le manque de calcium dans le mélange (environ deux fois moins que lors de ma première expérience, où j'avais mis 4 g de chlorure de calcium) a ralenti la prise du gel et permis au mélange de s'applatir une fois versé dans la solution d'alginate. Aussi, la première fois j'avais 25 g de sirop de glucose et beaucoup plus de sucre, ce qui a du avoir une influence notable sur la viscosité.

Bref, les galets sont au congélateur, on verra demain pour l'enrobage.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:05 | no comment | ]

Chocolate-Coffee Mayonnaise with Garlic (TGRWT #1)

Categories: [ Cooking ]

tgrwt-small

There's an old Alsacian joke going like this:

“Chocolate is good, and garlic is good. How good is then chocolate with garlic?”

When Martin at khymos.org organized the first They Go Really Well Together event suggesting to compose a recipe blending chocolate, coffee and garlic, I couldn't of course resist. So I decided to adapt Hervé This' Chocolate Mayonnaise, using coffee instead of water and adding a hint of garlic.

Ingredients

  • 130 g dark chocolate
  • 50 mL strong coffee
  • 1 tsp. dried garlic
  • 1 egg yolk
  • 1 pinch salt

Preparation

mayonnaise_chocolat-cafe-ail

Melt the chocolate in the microwave oven. Let it cool down a bit (we don't want to cook the egg yolk!).

Mix the egg yolk with the salt for about thirty seconds with a spoon. Add one tsp. coffee and mix again. Add the chocolate, one bit at a time and mix continuously. Once it gets the consistency of mayonnaise, you can switch to using an electric whip. The preparation will thicken the more you add chocolate and the more the chocolate cools down. To keep the right texture, add one tsp. of coffee when it becomes too thick. Don't add too much coffee at a time, otherwise the preparation may loose its texture and become liquid. If it cools down too much and becomes difficult to mix, heat it in the microwave for about 8-10 seconds and mix well.

Once all the chocolate has been incorporated and the right texture has been found, grind the garlic in a mortar and add garlic, bit by bit until the taste of garlic becomes perceptible, but before it becomes dominating.

Comment

The mayonnaise first tastes strongly of chocolate, then develops the characteristic sharpness of garlic immediately followed by a definitive taste of garlic that lingers in the mouth along with the sweetness of the chocolate. After a couple of minutes, the taste (and slight bitterness) of coffee appears in the mouth, whereas the garlic is wearing off.

Is it good or not? Well, I think it is interesting although very unusual, but my wife hates it.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:05 | no comment | ]

Valkoiset suklaat

Translation: [ Google ]

Categories: [ Cooking ]

Valkoisessa suklaassa on kaakaovoita, sokeria ja mahdollisesti maitoa. Siinä ei ole kaakaojauhoa, sen takia se on valkoista. Se siis ei ole oikeaa suklaata.

Choco Noursyn tekemistä varten olen ostanut valkoista suklaata, Pandan (P) ja Fazerin (F). Sulatin molemmat mikrossa ja vertasin niitä tänään:

  • F on paljon makeampaa kuin P, se oli ällömakeaa.
  • P:ssä on enemmän maitoa kuin F:ssä, sen huomaa mausta. P:ssä on siis enemmän proteiinia.
  • P on vähän enemmän vaniljanmakuinen kuin F.

Yritin parantaa niitä lisäämällä kaakaojauhoa; se toimi aika hyvin P:n kanssa, mutta ei niin hyvin F:n kanssa, joka oli aina vaan ällömakeeta.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:05 | no comment | ]

Sphérification inverse, fin

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

J'ai terminé hier de préparer les volcans chocolats à l'orange bleue. Comme prévu, les boules étaient plutôt des galets, et l'enrobage au chocolat additioné de beurre s'est révélé plutôt sportif : le chocolat fondu avait tendance à glisser sur la surface gelée des galets quand on les trempait dans le chocolat, donc il a fallu les couvrir en versant du chocolat par dessus, mais le chocolat coulait à travers la grille et se solidifiait autour des fils. Il fallait ensuite les retourner et recouvrir de chocolat l'autre coté, sans casser le galet ni la première couche de chocolat. Bref, un beau bazar.

J'ai finalement réussi à en faire dix, ce qui était juste suffisant pour servir les convives (on était neuf en comptant Emma).

La prochaine fois, je… En fait, il n'y aura pas de prochaine fois. Du moins, pas prochainement.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:05 | no comment | ]

Crème au chocolat à la gomme de konjac

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Chocolate cream ]

Ingrédients

  • 60g chocolat 85%
  • 70g sucre
  • 1c. à soupe sucre vanillé
  • 5dL lait
  • 2,2g gomme de Konjac

Préparation

Faire fondre le chocolat au micro-ondes avec un peut de lait, puis ajouter le reste du lait, froid, peu à peu tout en mixant avec un mixer plongeant.

Mélanger à sec le sucre et la gomme de konjac. Verser le mélange en pluie tout en mixant, ajouter le sucre vanillé et continuer de mixer.

Laisser reposer au frais pendant une demi-heure

Remarques

  • Le mélange épaissit en reposant
  • La consistance sur la langue est plus agréable que la gomme de Tara. Pas gluant ni astringent. La quantité et le type de chocolat est peut-être en partie responsable, de même que la quantité de sucre.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:05 | no comment | ]

Calcium, pas bon !

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

Le calcium en solution c'est amer (et astringeant, je dirais). J'ai essayé de trouver une concentration de Ca2+ qui soit raisonnablement peu perceptible pour la sphérification inverse, et j'ai trouvé que, dans 200g d'eau, 50g de crème fluide et 25g de sucre glace:

  • 2g de CaCl2 sont peu perceptibles
  • 3g sont nettement plus perceptibles, et l'ajout de 50g de sucre glace peine à en masquer l'amertume.

J'avais aussi goûté une solution eau+sucre+calcium (2g) et elle me semblait plus amère après ajout de xanthane (0,4g) et de guar (1,3g), mais j'ai peut-être rêvé.

L'influence de mon arôme d'orange liquide est difficile à mesurer, pur il semble amer, mais une goutte sur le doigt qu'on laisse sécher un instant n'est pas si amère. Il contient de l'alcool comme solvant, est-ce que ça a une influence ? Le fait qu'il était bon jusqu'en novembre 2004 a peut-être un rôle à jouer aussi…

Un peu plus tard: une forte addition de sel masque l'amertume, mais évidemment, c'est trop salé.

Encore plus tard: le citrate III de calcium n'a pas de goût amer, j'en ai goûté un peu. Je devrais pouvoir l'utiliser dans cette recette, en espérant qu'il ne donne pas de consistance crayeuse au mélange.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:05 | no comment | ]

Citrate de calcium

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

Ce soir je viens d'essayer la même recette qu'hier, mais avec du citrate de calcium à la place du chlorure de calcium. La différence est flagrante : même avec peu de sucre (25 g de saccharose), on ne sent pas le goût amer du calcium. Est-ce que le citrate maintient les Ca2+ prisonniers et la langue ne peut pas les percevoir ?

En revanche, on a l'impression que le mélange a été assaisonné à la craie broyée, c'est assez moyen (mais moins mauvais que le goût amer, il faut dire ce qui est). Je viens de lire que le citrate de calcium n'est plus soluble au delà de 9g/L, ce qui veut dire qu'avec mes 4g/250mL, j'ai largement dépassé la dose, ce qui peut expliquer la sensation en bouche. Grmbl.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:03 | no comment | ]

Choco Noursy v7

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Choco Noursy ]

Troisième version de Choco Noursy en suivant les proportions du Nutella. Ici on a remplacé le cacao en poudre par du chocolat noir et ajusté en conséquence les quantités de chocolat au lait, d'huile et de lait.

Ingrédients

  • 190g sucre
  • 85g huile
  • 65g noisettes épluchées
  • 80g chocolat au lait (30% cacao, 14% lait)
  • 25g chocolat noir (44% cacao)
  • 55g lait en poudre

Préparation

Réduire les noisettes en purée au mixer. Ajouter un peu d'huile, et continuer à mixer.

Faire fondre le chocolat au micro-ondes, puis ajouter l'huile sans cesser de mélanger, en prenant soin de bien l'incorporer. Ajouter ensuite le mélange de noisettes et d'huile de la même manière.

Mélanger le lait en poudre avec 5cL d'eau chaude et mélanger.

Placer le sucre dans une casserole avec 5cL d'eau. Faire cuire en remuant constament jusqu'à ébullition. Ajouter le mélange de lait en poudre et d'eau et remuer. Mixer ensuite avec une girafe, puis chauffer à nouveau jusqu'à atteindre une température de 105 °C.

Ajouter le sirop (refroidi à 90°C) au chocolat fondu et mélanger. Le mélange épaissit et devient sirupeux.

Remarques

Similaire à la version précédente. Le mélange est presque homogène, on ne perçoit que les noisettes. Mais le lait a attaché au fond de la casserole (moins que la dernière fois, toutefois).

  • Mélanger le lait à de l'eau n'est pas forcément une bonne idée, la pâte obtenue ne se dissout pas bien dans le sirop chaud. Essayer à nouveau de chauffer le lait en poudre avec le sucre et l'eau.
  • Est-ce que j'aurais dû insister avec le mixer en broyant les noisettes ? L'huile permet de réduire les contraintes sur le moteur, mais on n'atteind peut-être pas le même degré de finesse.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:01 | no comment | ]

Choco Noursy v7

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Choco Noursy ]

Deuxième version de Choco Noursy en suivant les proportions du Nutella.

Ingrédients

  • 150g sucre
  • 40g amidon d'orge
  • 90g huile
  • 65g noisettes épluchées
  • 100g chocolat au lait (30% cacao, 14% lait)
  • 50g lait en poudre
  • 5g cacao

Préparation

Réduire les noisettes en purée au mixer. Ajouter un peu d'huile, et continuer à mixer.

Faire fondre le chocolat au micro-ondes, puis ajouter l'huile sans cesser de mélanger, en prenant soin de bien l'incorporer. Ajouter ensuite le mélange de noisettes et d'huile de la même manière.

Placer le sucre, l'amidon et le cacao dans une casserole avec 1dL d'eau. Faire cuire en remuant constament jusqu'à atteindre une température de 105 °C.

Ajouter le sirop (refroidi à 90°C) au chocolat fondu et mélanger. Le mélange épaissit et devient sirupeux.

Remarques

C'est mieux que le précédent. Le mélange est presque homogène, on ne perçoit que les noisettes. Mais quelque chose a brûlé au fond de la casserole (lait et/ou amidon).

  • L'amidon devait permettre de se rapprocher du sirop de glucose (solution d'amidon partiellement hydrolysée) et conserver l'humidité mais c'était peut-être pas une bonne idée…
  • Une recette de gianduja (le nutella est à l'origine une crème de gianduja) préconise de broyer les noisettes avec du sucre glace, ajouter le chocolat haché et laisser au four à 40 °C pendant quelques heures ; laisser refroidir puis broyer.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:01 | no comment | ]

Choco Noursy v6

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Choco Noursy ]

Première version de Choco Noursy en suivant les proportions du Nutella.

Ingrédients

  • 190g sucre
  • 90g huile
  • 65g noisettes épluchées
  • 100g chocolat au lait (30% cacao, 14% lait)
  • 50g lait en poudre
  • 5g cacao

Préparation

Réduire les noisettes en purée au mixer. Ajouter le cacao et le lait en poudre et mixer.

Faire fondre le chocolat au micro-ondes, puis ajouter l'huile sans cesser de mélanger, en prenant soin de bien l'incorporer.

Préparer un sirop avec le sucre et 1dL d'eau. Faire cuire jusqu'à atteindre une température de 120°C.

Ajouter le mélange de noisettes au chocolat et passer au mixer. Ajouter le sirop (refroidi à 90°C) et mixer.

Le sirop refroidit brusquement et cristallise, on obtient une poudre sèche. Faire chauffer à la casserole, ajouter 5cL d'eau et mélanger. Laisser refroidir.

Remarques

C'est pas une réussite. Le lait en poudre (et peut-être les cristaux de sucre?) sont très perceptibles dans la bouche. Après refroidissement, le mélange est sec et ne s'étale pas correctement sur le pain.

  • Essayer de dissoudre le lait en poudre dans un peu d'eau avant de le mélanger au chocolat fondu.
  • Essayer de remplacer le sirop de sucre par du sucre glace

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:01 | no comment | ]

Choco Noursy v5

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Choco Noursy ]

Sixième version du Choco Noursy, qui essaye cette fois-ci de cloner le Samba Haselnuss de Rapunzel. Merci Carine pour l'idée.

Ingrédients

Préparation

Hacher finement les noisettes (au hachoir électrique), jusqu'à obtenir une pâte. Y ajouter le chocolat et faire chauffer au micro-ondes afin de faire fondre le chocolat. Mélanger à la cuillère afin d'obtenir une pâte homogène. Placer le mélange dans un mixeur et mélanger. Délayer le mélange de "carraghénanes + farine de caroube dans l'eau froide puis faire chauffer au micro-ondes (à plus de 70 °C) afin de dissoudre le produit. Ajouter l'eau chaude et mélanger à la main jusqu'à ce que l'eau soit incorporée au chocolat fondu, puis mixer jusqu'à obtenir un mélange homogène.

Remarques

  • C'est très gras, le mélange ne laisse presque pas de trace sur le bol du mixer. C'est aussi très épais.
  • Je n'ai pas épluché les noisettes (trop la flemme), j'aurais dû : la pâte de noisettes n'est pas vraiment devenue une pâte, et on sent toujours les morceaux de peau de noisette dans le mélange final.
  • 900g d'un coup, c'est trop pour mon mixer, même réparti en plusieurs fois. Il a bien chauffé (mais pas fondu, heureusement).

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:01 | 5 comments | ]

Choco Noursy v4

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Choco Noursy ]

Cinquième version du Choco Noursy, un clone du Nutella.

Ingrédients

Préparation

Éplucher les noisettes. Hacher finement les noisettes (au hachoir électrique), jusqu'à obtenir une pâte. Y ajouter le chocolat et faire chauffer au micro-ondes afin de faire fondre le chocolat. Mélanger à la cuillère afin d'obtenir une pâte homogène. Placer le mélange dans un mixeur et mélanger. Délayer le mélange de "carraghénanes + farine de caroube dans l'eau et faire chauffer au micro-ondes (à plus de 70 °C) afin de dissoudre le produit. Ajouter l'eau chaude et mélanger à la main jusqu'à ce que l'eau soit incorporée au chocolat fondu, puis mixer jusqu'à obtenir un mélange homogène.

Remarques

  • Les versions précédents de Choco Noursy épaississaient au fil du temps (évidemment, si on mange le pot en deux jours on ne s'en rend pas compte, mais au bout d'une semain, la différence se fait sentir). Je soupçonne l'eau de s'évaporer. D'où l'idée d'utiliser un gélifiant pour piéger l'eau et tenter de conserver la texture. Le résultat est mitigé, peut-être parce que ma balance a refusé de coopérer quand il a fallu peser le gélifiant et que j'ai fini par le doser au pif. Réessayer avec une quantité connue de gélifiant.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:01 | no comment | ]

Choco Noursy v3

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Choco Noursy ]

Quatrième essai pour produire du Choco Noursy, un clone du Nutella. Le but cette fois ci est de diminuer la proportion de cacao dans le mélange, en ajoutant du chocolat sans cacao (c'est-à-dire du chocolat blanc).

Ingrédients

  • 200g chocolat au lait (30% cacao, 14% lait)
  • 50g chocolat blanc
  • 50g noisettes entières
  • 3cL eau chaude (environ 70 °C)

Préparation

Griller les noisettes à sec (attention de ne pas les brûler, ça va très vite, si on tourne en continu très vite on parvient à un résultat acceptable !) afin de pouvoir les peler. Hacher finement les noisettes (au hachoir électrique), jusqu'à obtenir une pâte. Y ajouter le chocolat au lait et le chocolat blanc et faire chauffer au micro-ondes afin de faire fondre le chocolat. Mélanger à la cuillère afin d'obtenir une pâte homogène. Placer le mélange dans un mixeur et mélanger. Ajouter l'eau chaude et mixer jusqu'à ce que toute l'eau ait été absorbée.

Remarques

  • Les noisettes se sont transformées en pâte cette fois aussi. Ce n'est donc pas l'eau du bol qui est la cause.
  • Le mélange contient toujours plus de cacao que le Nutella, mais la vanille domine à cause du chocolat blanc. La version 2.1 était meilleure.
  • La consistance est plutôt sèche, pas très crèmeuse. Manque d'eau ?
  • Le chocolat blanc ne se comporte pas comme le chocolat au lait ou le noir. C'est la première fois que j'ai de la graisse qui a surnagé, j'ai eu du mal à l'incorporer à nouveau.
  • J'ai cassé mon mixer, utiliser l'autre bol la prochaine fois (celui qui fait tourner la lame plus lentement mais avec un couple plus élevé). Racheter un mixer d'abord.
  • Le fait que l'eau soit chaude a peut-être une influence sur le comportement de la préparation. Essayer de l'eau froide.
  • Laisser tomber le chocolat blanc, la version 3 est un peu éc½urante.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:01 | no comment | ]

Choco Noursy v2.1

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Choco Noursy ]

Troisième version du Choco Noursy, un clone du Nutella.

Ingrédients

  • 200g chocolat au lait (30% cacao, 14% lait)
  • 40g noisettes entières
  • 4cL eau chaude (environ 70 °C)

Préparation

Griller les noisettes à sec (attention de ne pas les brûler, ça va très vite !) afin de pouvoir les peler. Hacher finement les noisettes (au hachoir électrique), jusqu'à obtenir une pâte. Y ajouter le chocolat et faire chauffer au micro-ondes afin de faire fondre le chocolat. Mélanger à la cuillère afin d'obtenir une pâte homogène. Placer le mélange dans un mixeur et mélanger. Ajouter l'eau chaude et mixer jusqu'à ce que toute l'eau ait été absorbée.

Remarques

  • J'ai laissé les noisettes brûler un peu, on en perçoit le goût un peu acre à travers le chocolat, faire attention la prochaine fois.
  • Les noisettes se sont transformées en pâte cette fois-ci. Est-ce que j'ai laissé tourner le mixer plus longtemps ? Est-ce que le mixer contenait quelques traces d'eau (le bol sortait du lave-vaisselle, encore chaud, mais je l'avais essuyé) ? Est-ce que l'absence de peau a permis cette transformation ?
  • Le mélange contient toujours beaucoup plus de cacao que le Nutella, mais cette fois-ci la noisette ressort davantage.
  • J'ai remplacé le Fazer Blocksuklaa vaalea par du Marabou Mjölk choklad, un peu plus riche en cacao et ne contenant pas de graisse végétale autre que le beurre de cacao.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:01 | no comment | ]

Choco Noursy v2.0

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Choco Noursy ]

Deuxième version du Choco Noursy, un clone du Nutella.

Ingrédients

  • 250g chocolat au lait (26% cacao, 14% lait)
  • 50g noisettes entières
  • 5cL eau chaude (environ 70 °C)

Préparation

Hacher finement les noisettes (au hachoir électrique), puis les passer au mortier pour rendre la préparation la plus fine possible. Y ajouter le chocolat et faire chauffer au micro-ondes afin de faire fondre le chocolat. Mélanger à la cuillère afin d'obtenir une pâte homogène. Placer le mélange dans un mixeur et mélanger. Ajouter l'eau chaude et mixer longuement.

Remarques

  • J'avais songé à peler les noisettes (la peau, même hachée, reste perceptible dans le mélange, mais c'est trop difficile, même en les plongeant dans l'eau bouillante comme on fait avec les amandes).
  • On peut éplucher les noisettes par abrasion (chiffon rugueux, sable… ?)
  • Le mélange contient toujours beaucoup plus de cacao que le Nutella, le goût s'en ressent.
  • Le sucre ajouté n'est pas nécessaire pour avoir une consistance de pâte à tartiner, c'est l'eau qui est importante (sans sucre, la texture est un peu différente, mais ça peut venir du chocolat, de la quantité de noisettes, de l'absence de sucre…)
  • Essayer de griller les noisettes la prochaine fois.
  • La préparation a un goût reconnaissable de chocolat au lait. Essayer avec un chocolat au lait de meilleure qualité ?
  • Une fois qu'on a ajouté l'eau, la préparation est très compacte, le mixer tourne nettement moins vite et chauffe.

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:00 | no comment | ]

Choco Noursy Suprème v1

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Choco Noursy ]

Variante du Choco Noursy, un clone du Nutella. Cette version contient des amandes en plus des noisettes.

Ingrédients

  • 400g chocolat au lait (30% cacao, 20% lait)
  • 40g noisettes entières
  • 40g amandes mondées
  • 15cL eau froide

Préparation

Griller les noisettes à sec (attention de ne pas les brûler, ça va très vite !) afin de pouvoir les peler. Griller rapidement les amandes à sec. Hacher finement les noisettes et les amandes (au hachoir électrique), jusqu'à obtenir une pâte. Y ajouter le chocolat et faire chauffer au micro-ondes afin de faire fondre le chocolat. Mélanger à la cuillère afin d'obtenir une pâte homogène. Placer le mélange dans un mixeur et mélanger. Verser dans un recipient et incorporer l'eau en plusieurs fois à la cuillère. Repasser au mixer afin de parfaire le mélange.

Remarques

  • Lorsqu'on ajoute un peu d'eau au chocolat fondu, il épaissit beaucoup et très rapidement. Si on continue d'incorporer de l'eau, le mélange redevient plus fluide. L'erreur que j'ai commise la dernière fois a été de n'ajouter que très peu d'eau à la fois, ce qui a mis le mixer sur les genoux (et a fini par l'achever).
  • Le mélange une fois refroidi est un tout petit peu trop fluide. Essayer avec 12cL d'eau la prochaine fois.
  • Les amandes donnent un goût très particulier, assez éloigné de ce que je voudrais obtenir.
  • J'ai remplacé le Marabou Mjölk choklad, par du Fazeri maitosuklaa, qui contient davantage de lait (et donc moins de sucre).

[ Posted on August 28th, 2008 at 00:00 | no comment | ]

Wednesday, August 27th, 2008

Choco Noursy Blanc v1

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Choco Noursy ]

Version chocolat blanc du Choco Noursy, un clone du Nutella.

Ingrédients

  • 260g chocolat blanc
  • 60g amandes en poudre
  • 8cL eau

Préparation

Hacher finement les amandes (au hachoir électrique), jusqu'à obtenir une pâte. Y ajouter le chocolat et faire chauffer au micro-ondes afin de faire fondre le chocolat. Mélanger à la cuillère afin d'obtenir une pâte homogène. Incorporer l'eau à la cuillère, puis placer le mélange dans un mixeur et mélanger jusqu'à obtention d'une texture homogène.

Remarques

  • Le résultat a un fort goût de pâte d'amandes, et pas de chocolat blanc. Réessayer avec moins d'amandes.
  • Le chocolat blanc, c'est toujours aussi ec½urant.

[ Posted on August 27th, 2008 at 23:59 | no comment | ]

Jell'O

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

jello

Jérémy m'a gentiment envoyé deux paquets de jelly (américaine et canadienne) pour que je goûte enfin ce sommet de la cuisine anglo-saxonne.

L'américaine est rouge vif, parfumée à la banane et à la framboise, ne contient pas de sucre (seulement de la maltodextrine, de l'aspartame et de l'acésulfame K). Le reste, c'est de la gélatine en poudre (40%) et de l'acide (adipique et fumarique). Le résultat, c'est que le mélange contient 4% de protéines, un peu de sodium, et absolument rien d'autre de nutritif.

La recette préconise de mélanger la poudre à 25cL d'eau bouillante, puis d'ajouter 25cL d'eau froide, ce que j'ai fait. Ensuite il faudrait le mettre au frigo, mais Hervé This préconise de laisser prendre la gélatine à température ambiante, ce qui prend plus de temps mais donne une texture moins plastique. Je l'ai donc laissé reposer durant 16h (préparé le soir, mangé le lendemain à midi).

Le résultat est surprenant : si on fait abstraction du goût complètement chimique, la texture est plutôt agréable, juteuse sans être liquide (logique, c'est un gel composé à 98% d'eau), comme une gelée de fruits.

J'ai déjà eu l'idée d'en refaire moi-même, avec une infusion de romarin, du vrai sucre et du jus de fraise à la place des parfums chimiques.

[ Posted on August 27th, 2008 at 23:58 | no comment | ]

Autopsy of a Blender

Categories: [ DIY | Cooking | Science ]

http://www.braun.com/global/products/fooddrink/foodpreparation/handprocessors/mr6000.html

© Braun.com

Today, I broke my hand processor (the thing on the left). I was preparing choco noursy v3 and the preparation was too thick. So the motor had difficulties for spinning, and since it could not deliver the energy into movement, it delivererd it as heat. I was aware the the device was heating, because I noticed it earlier, preparing older versions of Choco Noursy. So I was very careful to check that the body of the device was not becoming too hot. I was actually amazed that it didn't heat very much. What I didn't thought about, though, is the speed at which the heat would come out of the device. Now I know: it comes out slowly. Even when the device stopped working, the body was not hot. It became hot a couple of minutes later. But it was already all over (and you could tell simply by the smell of it). Also, there was a noise when you shook it.

workbench This is when I decided to make an autopsy of the corpse. Since it was all sealed, I had to break it. I finally resorted to saw the body through in order to check where the blue pellets were coming from.

They came from the rotor of the electric motor. Diagnostic: the insulation material melted due to the heat. I'm not sure what it was insulating exactly, probably the different coils of copper wire forming the rotor. The other end of the rotor was also covered with melted red plastic.

So, what have we learned today? If the motor spins much more slowly than maximum speed, it is going to melt soon. Change the gear if possible (yes, I could have done that, the larger bowl of the blender has cogwheels in its hood, and spins more slowly, it is therefore better suited for thick preparations.

blue_pellets rotor-blue rotor-red

[ Posted on August 27th, 2008 at 23:57 | 1 comment | ]

Friday, August 8th, 2008

Chocolats 7

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking/Chocolats ]

Gross Maralumi 64%, Papouasie : thé, grillé

Gross Mangaro 65%, Madagascar : très frais, agrumes

Gross Concepcion 66%, Venezuela : épicé, légèrement acide

Gross Gracinda 67%, São Tomé : frais

Gross Los Ancones 67%, Saint Domingue : frais, talkkuna, très légèrement amer

Michel Daniel, Kendari 60% : doux…

Michel Daniel, Tarakan 75% : amer, légèrement acide

Moser Roth, Edel Bitter 70% : doux, épicé, un peu pâteux

Lindt, Excellence 70% : très vanillé, fleuri, biscuit frais

[ Posted on August 8th, 2008 at 22:10 | no comment | ]