Microblog : A very long article Wikipedia article on the orientation of toilet paper [7 jun à 22:52] [R]

Dimanche, 23 mai 2010

Éric

Catégories : [ Livres/Discworld ]

ISBN: 2841720535

© Amazon.fr

Neuvième volume des Annales du Disque-Monde, Éric est un livre illustré par Josh Kirby publié en 1990 par Terry Pratchett et traduit par Patrick Couton.

Éric est un démonologue adolescent qui, cherchant à invoquer un démon, ramène Rincevent des dimensions de la basse-fosse (voir Sourcellerie). Persuadé que Rincevent est un démon, il lui ordonne d'exaucer trois v½ux, qui sont la domination des royaumes du monde, de rencontrer la plus belle femme de tous les temps et de vivre pour toujours. À la grande surprise de Rincevent, le premier v½u est exaucé au moment où il claque des doigts : Éric et lui se retrouvent dans le ciel au dessus du disque en compagnie du bagage (qui s'était matérialisé peu après Rincevent). Un claquement supplémentaire les amène dans la jungle d'un des royaumes Tezuma. Ils se rendent vite compte que les Tezumas, comprenant qu'Éric, en tant que Souverain du Monde, est forcément responsable de leur vie misérable, ont l'intention de les sacrifier à leur dieu Quetzdufflecoatl. Le bagage leur sauve la vie en réduisant les environs en miettes. Un claquement de doigt supplémentaire amème Éric et Rincevent à Tsort juste avant l'invasion des Éphébiens (qui implique un cheval de bois vide, destiné à détourner l'attention de la véritable attaque) dont le chef, Lavæolus veut libérer Élénor de Tsort, la plus belle femme de l'histoire et la cause de cette guerre. Élénor a cependant fondé une famille, et n'a nulle intention de quitter Tsort. La guerre tourne court à l'arrivée du Bagage, qui a fini par retrouver son maître. Lavæolus (« Rinceur de vents ») rentre donc chez lui, subissant l'odyssée que l'on sait, et Rincevent claque une fois de plus des doigts. Éric et lui se retrouvent dans le néant et assistent à la création du Disque. Ils finissent par atterrir sur une plage à l'aube des temps, condamnés à vivre pour l'éternité. Une inspiration soudaine lui fait demader à Éric d'effectuer un rituel d'invocation à l'envers, eux-même se trouvant dans l'octogramme. Ils se retrouvent alors aux portes de l'enfer et, embobinant le garde, réusissent à y entrer. Ils se cachent dans le moulin de discipline, énorme roue grinçante mue par ceux qui marchent à l'intérieur, seul endroit des enfers où personne ne viendra les chercher. L'Enfer n'est plus ce qu'il était depuis l'accession au trône d'Astfgl qui a fait supprimer les flammes et autres supplices pour les remplacer par des règlements, des directives et autres joyeusetés administratives. L'arrivée du Bagage dans le moulin provoque la destruction de celui-ci. Profitant de la confusion crée par l'exécution d'une machination destinée à se débarasser d'Astfgl (un démon rebelle ayant distrait Astfgl avec les aventures de Rincevent qu'il avait lui-même orchestrées, il le promeut président à vie en charge de la paperasserie, ce qui l'occupera jusqu'à la fin des temps et laissera les autres démon reprendre les choses en main), Rincevent, Éric et le Bagage rebroussent un chemin pavé de bonnes intentions en direction du monde réel.

Voici encore quelques extraits de la géniale traduction de Patrick Couton.

-----

“Minerals” he said. “Ores. You know.” Rincewind coloured.

“I don't think a lad of your age should be thinking of — ”

« Du minerai, répéta-t-il. Comme de la minette. Vous savez bien. »

Rincevent rougit.

« Ce n'est pas de ton âge, je trouve, de penser à… »

-----

“What are quantum mechanics?” “I don't know. People who repair quantums, I suppose.”

« C'est quoi la mécanique quantique ? — Je n'en sais rien. De la réparation qui se fait en chantant des cantiques, j'imagine. »

-----

“Or it helps if you got a lyre, I think.”

“Ah. We could be on firmer ground here,” said Rincewind. He thougt for a bit and then said, “Er. My dog… my dog has six legs.” “The kind you play,” said Eric patiently.

« Je crois aussi que ça serait mieux si on avait des lyres. — Ah. Là, ça peut sûrement s'arranger. »

Rincevent réfléchit un instant.

« Euh, reprit-il. Moi j'ai un chien qu'a six pattes… — Pas le délire. Des lyres. C'est un instrument de musique, la lyre »

, fit Éric d'un ton patient.

[ Posté le 23 mai 2010 à 00:22 | 1 commentaire | ]

Adresse de trackback

https://weber.fi.eu.org/blog/Livres/Discworld/eric.trackback

Commentaires

Read it again, in English this time.

Commentaire N° 1, Matthieu Weber (Kyröskoski, Finlande) le 18 décembre 2018 à 09:06

Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <p>, <br>, <em> <strong>, <pre>. Les URLs commençant par http:// seront automatiquement transformées en liens hypertextes.

(optionnel)
(optionnel)


Sauver mon nom et mon URL/Email pour la prochaine fois