Microblog : A very long article Wikipedia article on the orientation of toilet paper [7 jun à 22:52] [R]

Vendredi, 13 octobre 2017

Tøøns

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 9782265064805

© Amazon.fr

Tem est engagé par un collectionneur de livres de science-fiction pour retrouver le voleur du Faisceau chromatique, un livre écrit par le grand-père de Tem décrivant un voyage dans des univers parallèles. Tem découvre que tous les exemplaires du livre ont été volés, et les traces de peinture chez le collectionneur ainsi que le fait que de plus en plus de gens rapportent avoir vu des personnages de dessin animé dans les rues de Paris le forcent à conclure que le voleur est bien un toon, probablement issu de la Psychosphère. Durant l'enquête, Ramirez est attiré dans une banlieue perdue vers une maison moitié réelle en trois dimensions, moitié dessinée en deux dimensions, que l'entraîne vers l'univers des toons, où il lui arrive une série de mésaventures improbables. Pour aider Tem à en apprendre davantage sur le Faisceau chromatique, Eileen fouille l'appartement du défunt grand-père. Elle y observe un homme voler un objet dissimulé dans un placard secret, et réussit à le suivre et à faire savoir à Tem où il se trouve. Tem fouille l'appartement du voleur et se fait prendre par ce dernier, qui n'est autre qu'un des clone, travaillant pour la Nakimeraï, pouvant servir de réceptacle aux Yeux-Rouges, l'archétype ennemi de Tem. Le clone emmène Tem de force à la maison servant de passage vers l'univers des Toons. Tem y retrouve Ramirez, qui y a retrouvé le kangourou voleur des livres. Menacés de mort par le clone, ils sont sauvés par l'apparition inopinée de Gloria. Lorsque le kangourou annonce que les livres sont stockés dans sa poche, Gloria y plonge pour vérifier, et tombe dans le piège qui avait été tendu à son intention (par les Yeux-Rouges?) depuis le début ; elle disparaît sans laisser de trace.

[ Posté le 13 octobre 2017 à 23:45 | pas de commentaire | ]

Dimanche, 8 octobre 2017

Tekrock

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 9782265063891

© Amazon.fr

Tem part à la recherche de l'identité d'un homme dont les premiers souvenirs remontent à la fin de la Terreur. Il découvre que l'homme a été vu en compagnie d'une bande de motards, dont le visage de l'un d'entre eux est tatoué d'un crâne, et un autre a passé des jours en orbite sur sa moto, aux débuts de la Terreur. Tem pense à juste titre que ces personnages sont des Archétypes qui étaient présents dans la réalité consensuelle lors de la Terreur, et a peur que son éternel adversaire aux yeux rouges soit mêlé à cette histoire. Au cours de son enquête, Tem découvre que son client, qui a été enlevé par des cyberninjas, collectionne les disques de rock'n roll et autres souvenirs liés à cette musique. Il finit par déduire que son client n'est autre le l'archétype du Rock'n Roll, resté malgré lui dans la Réalité à la fin de la Terreur.

[ Posté le 8 octobre 2017 à 12:07 | pas de commentaire | ]

Dimanche, 24 septembre 2017

L'aube incertaine

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 9782265067400

© Amazon.fr

Tem est engagé par le président d'une des huit technotrans pour enquêter sur les morts suspectes des membres d'un groupe de musique à la mode. Ces personnes sont connues pour abuser des psychotropes, et leurs morts ne sont pas forcément suspectes. La transparence de Tem s'intensifie, au point qu'Eileen, interrogeant à sa place les suspects, oublie son existence et l'enquête. Seul Ramirez se souvient de lui et lui permet de continuer à enquêter, le conduisant à rencontrer un informateur. Ce dernier révèle que le tueur est un changeforme venant d'un univers parallèle parmi les huit qui ont été conditionnés par le gourou d'une secte, puis revendus à chacune des technotrans, dont un membre a été imprégné pour contrôler le tueur. Un des tueurs a été assigné à une personne capable d'être possédé par l'Archétype du mal qui a accidentellement été invoqué par les musiciens lors d'une datura-party. Pour cacher son existence, l'Archétype a utilisé le tueur pour éliminer les personnes présentes à la fête, et a tué d'autres musiciens pour cacher les relations entre ces assassinats.

[ Posté le 24 septembre 2017 à 20:53 | pas de commentaire | ]

L'odyssée de l'espèce

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 9782265067417

© Amazon.fr

Tem est accusé du meurtre de Viard, un psychologue à qui il venait rendre visite dans son laboratoire. Il est innocenté, mais peu après, il est à nouveau accusé du meurtre d'un collègue de Viard, et cette fois-ci les preuves sont suffisantes pour que l'inspecteur Trovallec le mette en détention. Tem s'évade avec l'aide de Gloria, et part se réfugier chez ses parents à Pouvroux, car Trovallec semble annuler le Talent de transparence de Tem, ce qui rend sa cavale difficile. Trovallec arrête alors Eileen pour complicité, et Tem rentre à Paris pour la faire évader tandis que des amis entraînent l'inspecteur loin de la capitale afin que le détective puisse à nouveau profiter de sa Transparence. Tem apprend alors que Viard et son grand-père se connaissaient, et que ces derniers mentionnent que durant la Grande Terreur Primitive, un Archétype représentant le Mal absolu datant de l'aube de l'humanité a été expulsé de la Psychosphère. Cet Archétype a pris le contrôle de Trovallec et a assassiné les deux scientifiques qui étaient sur le point de découvrir son existence. L'absence de l'Archétype de la Psychosphère explique aussi que l'humanité soit devenue moins violente après la Terreur. Sur le point d'être pris, l'Archétype s'enfuit de corps de Trovallec, et Tem est innocenté.

[ Posté le 24 septembre 2017 à 20:49 | pas de commentaire | ]

Samedi, 9 septembre 2017

Les ravisseurs quantiques

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 9782265067424

© Amazon.fr

Tem est engagé pour retrouver une jeune femme embrigadée dans une secte, dont de gourou a la réputation de laver les cerveaux de ses disciples. Tem s'introduit de nuit dans les locaux de la secte, et découvre que les membres se cachent dans les souterrains et se livret à des activité étranges, par exemple « décopier » un livre en enlevant l'encre des pages à la plume. Assistant à une cérémonie, il est mentalement découvert par le gourou et échappe de peu au lavage de cerveau. Il s'enfuit dans les souterrains au moment où ceux-ci sont attaqués par des agents étrangers. Tem est endormi et et se réveille dans un monde parallèle, où l'URSS a envahi le monde. Il rencontre le petit ami de la jeune femme, qui se fait passer pour le chef des rebelles. Avec l'aide de ces derniers, Tem retrouve la jeune femme dans les locaux du KGB, et tous trois s'échappent avec l'aide de Gloria, l'aya amie de Tem, qui le suivait discrètememt. De retour dans leur monde d'origine, Tem affronte le gourou et parvient à le mettre hors d'état de nuire. Tem suppose que le gourou a concentré le lien à la Psychosphère de ses disciples pour créer le passage, mais il s'avère que ce dernier est très ancien, et des créatures interdimensionnelles, les Ravisseurs quantiques, travaillent à les refermer.

[ Posté le 9 septembre 2017 à 15:32 | 1 commentaire | ]

Vendredi, 1er septembre 2017

La balle du néant

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 9782265067424

© Amazon.fr

Tem est engagé pour résoudre le meurtre en chambre close d'un physicien, tué par balle dans un hôtel faisant face à son institut de recherche. Le fait est d'autant plus remarquable que la victime possède le Talent d'être aimé de toute le monde, ce qui rend toute violence à son encontre très imporbable. Tem retrouve ensuite pendu le collègue de la victime qui voulait lui faire des confidences. Sur cette deuxième victime, Tem trouve un pendentif qu'il demande à un ami libraire d'identifier. Le libraire est retrouvé mort à son tour. Voulant interroger le collègue de la première victime, qui a hérité de son post de directeur de recherche, il retrouve ce dernier mourant dans son bureau, tué lui aussi par balle un instant avant l'arrivée du détectve. Peu après, Tem se rend compte qu'on l'a drogué au Désincarn, drogue qui pousse couramment au suicide les personnes normales (ce que Tem n'est pas) et en conclue que c'est ainsi que la deuxième victime a été tuée. Grâce à son ami Ramirez il apprend l'origine du pendentif, qui relie les scientifiques assassinés et leur dernier collègue survivant ; ensemble ils travaillaient sure un système de transport spatial, qui est essentiellement une forme de téléportation par trou de ver. Tem piège l'assassin en l'incitant à utiliser la même méthode sur lui (protégé d'un gilet pare-balles).

[ Posté le 1er septembre 2017 à 18:10 | pas de commentaire | ]

Mercredi, 1er octobre 2008

L.G.M.

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 9782290002940

© Amazon.fr

Une sonde soviétique a découvert de la vie sur Mars en 1967. Fin 1999, un ambassadeur martien arrive sur Terre dans un vaisseau soviétique, fausse compagnie aux officiels et va se réfugier dans une communeauté d'adorateurs du « Vert » dans le Larzac. Un agent de la DGSE est chargé de le retrouver, mais ensemble ils se font capturer par le KGB. Ils réussissent à s'évader (le martien est capable de téléportation, mais seulement quand ça lui chante) et à traverser l'URSS puis le Japon pour arriver en Californie, qui vient juste de faire sécession des États-Unis. Échappant aux GIs, ils se téléportent sur Mars, où des troupes soviétiques (installées depuis plusieurs années) s'apprêtent à affronter des troupes étatsuniennes (transportées par des soucoupes volantes appartenant aux « petits gris »). Le but des petits gris est de changer la réalité en faisant « s'effondrer la fonction d'onde », c'est à dire devenir la seule forme de vie intelligente du système solaire (sauf les humains qui doivent leur servir de garde-manger). Mais la manoeuvre des petits gris échoue, et l'effondrement de la fonction d'onde fait apparaître des formes de vies extra-terrestres sur chacune des planètes ou lunes du système solaire, qui viennent au secours des humains et des martiens. En fait l'ambsassadeur martien est le seul de son espèce, le reste de ses congénères ayant préféré se réfugier dans une autre réalité et ne se mêler de rien.

[ Posté le 1er octobre 2008 à 23:08 | pas de commentaire | ]

Jeudi, 28 août 2008

La chanson de Jimmy

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

La chanson de Jimmy est une courte nouvelle de Roland C. Wagner. Le narrateur est un fan de Jimmy, auteur de science-fiction qui s'est récemmnt distingué par ses théories du compolot sur les extra-terrestres. Un jour, le narrateur rencontre Jimmy dans une librairie ésotérique durant une séance de dédicace. Des hommes en noir attendent en face de la boutique, de l'autre coté de la rue. Lorsque Jimmy les aperçoit, il s'enfuit. Après la mort de Jimmy, quelques années plus tard, le narrateur essaye de trouver dans l'½uvre de Jimmy un indice sur ce que ce dernier savait des extra-terrestres. Le narrateur conclue que les divers accidents lors de voyages dans l'espace et la déliquescence du programme spatial de la NASA ont forcément une cause, que quelqu'un essaye de nous empêcher d'aller dans l'espace.

[ Posté le 28 août 2008 à 00:06 | pas de commentaire | ]

Musique de l'énergie : Un aperçu de la Terreur

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

Musique de l'énergie est une longue nouvelle de Roland C. Wagner qui narre les aventures d'un groupe de rock américain, les Losers, dont le leader, Ricky, est un des personnages principaux du Serpent déchiré. Fuyant la police après un concert de Rock qui n'a pas plus aux autorités de Seattle, les membres du groupe se retrouvent projetés dans la Psychosphère à la suite d'un accident de la route. Ils sont guidés par l'archétype du Rock'n Roll à travers des représentations du Rêve Américain produit par l'inconscient collectif des hommes. Ils arrivent dans une ville des années 50 bien propre sur elle et y jouent en concert, transformant la ville des années 50 en ville des années 60. Le Rock'n Roll leur explique qu'ils ont effacé les années 50 de l'inconscient collectif, se projetant ainsi dans la décénie suivante. Un deuxième concert les emmène dans les années 70. Des extraterrestres (les mêmes que dans Les derniers jours de mai) les conduisent dans l'espace afin de leur éviter de vivre la chute de l'Amérikkke à la fin des années 80. La soucoupe volante est attaquée par un Ronald Reagan volant, représentation métaphorique de Dragon Rouge, à qui ils échappent en aterrissant à nouveau, sur une Terre qui est à cheval entre la Réalité et la Pshychosphère. Reagan se transforme en George Bush tandis qu'il essaye d'éliminer les héros sur fond de guerre du golfe. Ricky parvient alors à susciter une scène et des instruments, et le groupe joue une fois de plus pour tenter de contrer l'influence de Dragon Rouge. Ce dernier parvient tout de même à tuer le Rock'n Roll mais épargne les membres du groupe avant de disparaître. Ils rencontrent alors Papa Legba (dieu du Blues et des carrefours) qui leur explique que pendant qu'ils distrayaient l'entité qui se cachait en Dragon Rouge, d'autres archétypes se sont occupés de Dragon Rouge. Le groupe apportant de l'énergie aux archétypes grâce à leur musique, et ces derniers les soutenaient “moralement”.

[ Posté le 28 août 2008 à 00:06 | pas de commentaire | ]

L'esprit de la Commune

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

L'esprit de la Commune de Roland C. Wagner met en scène Peggy Sue, fantoma de son état et fille de Gloria, la fantoma révolutionnaire et amie de Tem. Peu après la disparition de sa mère, le Sacré-C½ur est remplacé par une statue de Louise Michel. Un témoin prétend que la basilique a été emportée par des extra-terrestres et remplacée par la statue. Peggy Sue retrouve le Sacré-C½ur dans le désert de l'Utah ; elle a été achetée par un homme d'affaire qui avait fait un pacte avec un inconnu, qui lui offrait la basilique en échange d'une statue géante de Louise Michel, et qu'on effectuerait l'échange une fois la statue achevée.

[ Posté le 28 août 2008 à 00:06 | pas de commentaire | ]

Le chant du cosmos

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 2290348740

© Amazon.fr

Un roman de Roland C. Wagner publié en 1999. Yeff, linguiste de son état, se rend sur Diasphine pour y poursuivre ses études. Il est adopté par un maedre, un animal local extrêmement mignon et affectueux qui le suit partout. Peu après son arrivée, il rencontre Clyne qui découvre en lui le talent nécessaire pour participer au jeu de la pensée. Yeff devient joueur de haut niveau et finit par affronter Wamkadh, un mystérieux joueur dont le style de jeu est destructif pour ses adversaires. Yeff est défait et perd la possibilité de ressentir les émotions. Peu de temps avant le tournoi fatal, le maedre avait été la victime d'une tentative d'assassinat et il ne devait qu'à sa constitution extrêmement robuste d'être toujours en vie. Le loyal qui s'était occupé de l'enquête finit par découvrir que l'assassin du maedre n'est autre que le mystérieux joueur qui a défait Yeff. Ce personnage est mêlé à la Rächvid, une entreprise transplanétaire qui est aussi liée à la destruction d'un satellite de stockage qui a été détruit, et une enquête approfondie révèle que la transplanétaire a été liée à des actions louches sur toutes les planètes où Wamkadh a joué. Mais le loyal est assassiné avant d'avoir pû faire un rapport sur son enquête. Vingt ans plus tard, Yeff arrive sur Éden, la seule planète de la galaxie humaine où la violence a encore cours, et qui est soumise à un blocus de la part des autres planètes. Au cours du séjour, le maedre disparait, victive d'une tentative d'assassinat de la part de Wamkadh, et il ne doit encore une fois sa survie qu'à sa constitution. Au cours de l'enquête qui tourne au vinaigre, Yeff rencontre une fantoma qui se révèle être l'esprit du loyal, qui a poursuivi l'enquête au cours des vingt dernières années sous sa forme d'entité hybride analogique-numérique. Yeff apprend que la Rächvidd est une émanation d'Éden dont le but est de soutenir Wamkadh ; ce dernier est l'instrument des édéniques pour faire savoir à la galaxie qu'Éden est encore puissante et capable de conquêtes, sans pour autant avoir la prétention de conquérir le reste de la galaxie. Yeff fomente alors un plan dont le but est d'attirer Wamkadh sur Océan, sa planète d'origine, dont le champ d'empathie devrait suffisamment affaiblir Wamkadh pour permettre aux autres joueurs de le vaincre. Le jeu a finalement lieu, et Wamkadh est vaincu.

[ Posté le 28 août 2008 à 00:05 | pas de commentaire | ]

La saison de la sorcière

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 2290325589

© Amazon.fr

La saison de la sorcière est une uchronie de Roland C. Wagner publiée en 2003. Dans un monde où la guerre contre le terrorisme a poussé les Glorieux États-Unis d'Amérique à envahir la France, des « attentats » inexplicables se produisent : un ptérodactyle géant arrache la tour Eiffel, Big Ben fond, Schönbrunn est transmuté en un palais de sucre, des statues de Mao se mettent à marcher, et Godzilla détruit des navires dans le port de Yokohama. Le roman met en scène d'une part une bande de zonards vivant en région parisienne et d'autre part un commando américain qui chasse les sorcières à travers le monde dans le but de créer une unité de sorciers combattants les mystérieux terroristes. Tandis que les zonards atterissent dans l'Enclave, un quartier de banlieue où les habitants sont bizarres et suréquipés en matériel informatique, les américains dénichent enfin une vraie sorcière, bien plus puissante que toutes leurs précédentes captures, qu'ils parviennent à soumettre à leur volonté et à en faire leur arme secrète contre les terroristes. Les zonards finissent par rencontrer la sorcière, qui a désigné Paris comme la source des mystérieux actes terroristes, mais au lieu de les combattre, elle subjugue les troupes américaines, s'envole sur son balais et renvoie les envahisseurs chez eux. La sorcière se révèle être une créature des habitants de l'enclave qui ont réussi à contrôler l'énergie magique grâce à leurs ordinateurs, et à s'en servir à distance par Internet.

Comme tous les romans de Wagner jusqu'ici, celui-ci était agréable à lire, mais j'ai trouvé que le coté propagandiste manquait de subtilité. À moins que ce ne soit le fait que je suis déjà largement sensibilisé à tous les abus qu'il met en avant et que ces derniers ne me sautent aux yeux ?

[ Posté le 28 août 2008 à 00:05 | pas de commentaire | ]

Le serpent déchiré

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

Le serpent déchiré de Roland C. Wagner se compose de deux nouvelles, Le serpent d'angoisse (1987) et Le paysage déchiré (1989).

Le serpent d'angoisse décrit les prémisses de la Terreur (ou peut-être décrit ce qui sera plus tard utilisé comme étant les prémisse de la Terreur), avec l'invention du Semen of God, une drogue qui permet d'entrer de plein pied dans la psychosphère, et dont la T.T.O. (Telepathic Trips Organization) aux États-Unis se sert pour offrir des « voyages télépathiques » à ceux qui en ont les moyens (tandis que la majeure partie de la population vit dans des ghettos et fomente une révolution). Les télépathes-créateurs sont capables de manipuler la psychocsphère et d'y créer tout ce qu'ils sont capables d'imaginer ; les personnes normales peuvent interagir avec ces créations mais ne peuvent rien créer. La T.T.O. emploie une équipe de télépathes-créateurs qui accompagnent ses clients dans la psychosphère et créent tout ce dont ces derniers ont envie. Les ennuis commencent lorsque les clients se mettent à mourir durant leurs voyages télépathiques, assassinés par un être hantant la psychosphère, qui n'est autre que William Osterberg, l'ancien (et défunt) associé du président de la T.T.O. D'autres personnages sont eux-aussi prisonniers de la psychosphère : une victime d'un attentat à mi-chemin entre la vie et la mort (narrateur à la première personne qui ressemble étrangement au héros des derniers jours de mai), Ricky, un rebelle torturé par la police et Guthar, un télépathe-créateur dont la maîtresse a elle aussi été victime d'Osterberg et envoyé tendre un piège à l'assassina. Guthar se trompe pourtant de cible, prenant tout d'abord Ricky pour l'assassin (Ricky réussira à rejoindre son corps), puis le narrateur, temporairement possédé par l'assassin. Pendant ce temps, dans la réalité consensuelle (qui ne s'appelle pas encore comme ça), les rebelles ont pris le pouvoir dans les principales villes de États-Unis et réussisent in-extremis à empêcher l'armée de lancer une attaque simultanée à l'aide de micro-bombes nucléaires sur toutes les villes aux mains des rebelles. Leur inconscient collectif crée de nouvelles entités dans la psychosphère, en particulier un serpent en train d'écraser le rêve américain dans ses anneaux. Un groupe de rebelles détruit le siège de la T.T.O. et assassine tous ceux qui s'y trouvent. Guthar se retrouve alors piégé dans la psychosphère, un esprit sans corps, tandis que le narrateur retrouve le sien.

Le rideau déchiré met en scène un amnésique qui se réveille dans une chambre d'hôpital aseptisée. Il est torturé par un médecin et un policier qui refusent de croire à son amnésie. Sous l'effet de la douleur, il fait une brève incursion dans la psychosphère, où il rencontre le Chasseur. Ses tortionnaires l'envoient chez la Marquise, une femme aussi belle que cruelle et décrite comme folle par le médecin, qui l'aide à s'évader et le baptise Chris. Durant leur évasion, ils recueillent un chat qu'ils baptisent Fuzz, puis se réfugient dans les Tours de la Honte, des tours de béton qui abritent des mutants souffrant de malformations physiques. Deux mutants, Stella et Dukâ injectent du semen of gods à Chris afin qu'il rencontre à nouveau le Chasseur. Celui-ci lui le met en garde contre son adversaire, puis lui conseille de sortir de la ville, au delà des murs d'enceinte, et de retrouver une de ses amies dans un chateau. Un peu plus tard, les héros rencontrent le fameux adversaire, qui leur apprend que le Chasseur n'est autre que Guthar, et que lui et Chris se sont déjà rencontrés par le passé. Plus tard, à la recherche de véhicules pour quitter la ville, la troupe rencontre deux motards, le Baron Roux, et Manu. En compagnie de ces derniers, ils tentent de quitter la ville, mais la topologie du lieu est telle que toutes les routes les ramènent au même endroit. Ils comprennent alors qu'ils sont dans la psychosphère, et que rien ne peut être considéré comme « vrai ». Sans moyent de trouver une sortie, ils trouvent refuge dans un bordel tenu par une amie des motards. Le bordel se transforme cependant en salle de concert, et tous les figurants du bordel disparaissent, remplacés par des spectateurs du concert, sauf un : il semblerait que ce soit l'adversaire. Ils s'enfuient et arrivent au Mur, qu'ils finissent par franchir, grâce à Fuzz : le mur n'est qu'une illusion, on peut passer à travers. Enfin sortis de la ville, ils rejoignent alors la Dame Blanche dans son chateau. Cette dernière est l'archétype de l'héroïne et règne sur une cour de junkies. En discutant avec elle, Chris se rend compte que ses compagnons ne sont que des créations — du Chasseur ou de l'adversaire, pas moyen de savoir — , tout comme l'était le bordel et la ville d'où ils se sont enfuis. La Dame Blanche, en revanche, est le produit de l'inconscient collectif des drogués. Le chasseur veut tendre un piège à Chris afin de s'emparer de son corps et de pouvoir rejoindre la réalité. L'adversaire tente de l'en empêcher. Chargé de l'énergie d'un certain nombre d'archétypes, Chris combat le chasseur dans le Labyrinthe, et finit par le vaincre, avec l'aide de Fuzz, de Stella et de la Marquise. Chris finit par se réveiller dans son corps, dans la réalité, et apprend que le corps momifié du Baron Roux est en orbite autour de la Terre sur sa moto.

[ Posté le 28 août 2008 à 00:05 | pas de commentaire | ]

Mine de rien

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 2841723313

© Amazon.fr

Nouvel épisodes des Futurs mystères de Paris de Roland C. Wagner, Mine de rien est une sorte de clef de voûte qui rassemble des pistes inachevées dans les tomes précédents.

L'histoire commence par l'évasion d'Odon, le laveur de cerveaux qui avait été arrêté quelques mois auparavant par Tem. Puis un groupe de cinq personnes est retrouvé massacré dans une villa ; sur les murs, écrits avec le sang des victimes, se trouvent d'une part le mot « porc » et d'autre part « Tem » suivi d'une croix. Les soupçons se portent évidemment sur Odon, puisque celui-ci a été par le passé un pourvoyeur d'assassins (des quidams programmés pour tuer par lessivage des synapses), profession extrêmement rare depuis que la violence de l'être humain a chuté de manière vertigineuse après la Terreur. Odon fait alors enlever Tem afin de lui parler seul à seul, et engage celui-ci pour le disculper de l'accusation. Tem, faisant équipe un Trovallec, le disculpe assez rapidement, car les meutres ont été commis avec des armes à feu, alors que les assassins d'Odon ont toujours utilisé des armes blanches. La police a cependant une piste : un coup de vidphone qui a revendiqué le crime. La police passe la région d'où l'appel a été passé au peigne fin, sans résultat. Tem et Ramirez veulent se joindre à la police, mais ils se perdent en chemin, et la voiture de Ramirez tombe inopinément en panne en rase campagne. Esperant trouver de l'aide à une ferme voisine, ils tombent en fait sur les meurtriers (aux yeux rouges) qui se font passer pour des millénaristes. Ils manquent de se faire réduire en charpie et ne doivent leur salut qu'à Gloria qui profite du moment pour réapparaître (c'est en fait elle qui les a manipulés pour les mener à la ferme). La police arrive peu après, prévenue par Gloria, par l'intermédiaire d'Eileen. Les faux millénaristes avouent fièrement le massacre, ainsi que plusieurs dizaines d'autres meurtres, en particulier celui d'un bouiquiniste ami de Tem, mystérieusement assassiné au début de la série. Gloria soupçonne les assassins de tuer en fonction de messages cachés dans les épisodes d'une série tridi à succès, produite en sous-main par la Nakimeraï, qui semble mêlée à toutes les affaires louches, en particulier celles qui touchent à la Psychosphère. Ordalie est alors envoyée interroger en prison le beau-père de Ramirez, grand méchant de Babaluma, spécialiste de la question puisqu'il a été possedé durant vingt-cinq ans par une entité de la Psychosphère ayant partie liée avec la technotrans en question. Cette dernière voulait préserver une faille existant entre la réalité consensuelle et la psychosphère, découverte dans Babaluma et dans Kali Yuga. Tem rend donc visite à Kali Yuga, l'homme de Néanderthal reconstitué qui garde jalousement une machine infernale qui concentre les émanations de la faille. Il se fait cueillir par des cyberninjas de la Nakimeraï et s'enfuit par la faille pour se réfugier dans la Psychosphère. Il y retrouve un certain nombre d'archétypes qu'il avait rencontré dans Tekrock et surtout Bolgenstein lui-même qui lui explique que la Terreur a été déclenchée d'une part par l'accès facile aux hallucinogènes dans les années 1960 (LSD) et par la conquête de la lune, qui ont ensemble contribué à l'unification de la psychosphère (autrefois dispersée) et à la montée en puissance des Yeux-Rouges, conduisant peu à peu à la Terreur. Bolgenstein remet ensuite à Tem un manuscrit, codé, résumant ses travaux sur la Psychosphère. En même temps, Tête-de-crane, un autre archétype rencontré dans Tekrock, va assassiner la dernière personne qui peut être possédée par Yeux-Rouge et lui servir de vaisseau dans la réalité consensuelle, une des pontes de la Nakimeraï qui voulait faire évader Odon durant son procès pour le forcer à entrer au service de la technotrans. Odon a maintenant passé un accord avec le gouvernement Européen et devient son fournisseur officiel d'assassins jetables, entrant ainsi directement en concurrence avec la Nakimeraï (qui a d'ailleurs crée une partie des clones responsables des meurtres du début de l'histoire). Finalement tout le monde se retrouve et Tem donne des explications. Il soupçonne la télévision davantage que le LSD ou l'alunissage en lui-même d'avoir réveillé Yeux-Rouges.

Roland C. Wagner m'avait promis que les rockers de Kali Yuga auraient un rôle à jouer dans Mine de rien, mais leur rôle est minime, dommage, je les aimais bien. Le roman est aussi entrecoupé de commentaires sur le Weltraumball, le football du futur qui se joue en impesanteur par des joueurs dopés et équipés d'aides musculaires mécanisées. Ce dernier en est à ses balbutiements, mais déjà se profile la possibilité d'une coupe du système solaire se jouant près de Mars. La Nakimeraï freine des quatre fers contre cet événement, parce que d'une part ses joueurs communiquent entre eux via la psychosphère, et un éloignement de la Terre rendait le système de communication inopérant, et d'autre part si les Terriens recommencent à tourner les yeux vers la conquête de l'espace, la psychosphère risque de se désintégrer à nouveau, ce que Yeux-Rouges veut éviter à tout prix.

[ Posté le 28 août 2008 à 00:05 | 1 commentaire | ]

Les derniers jours de mai

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

Un des premiers romans de Roland C. Wagner, à en juger par la date, Les derniers jours de mai semble être un précurseur des Futurs mystères de Paris.

L'intrigue met en scène Killer, alias Tueur, alias Théo, un junkie qui vient juste de rentrer à Paris après sept ans d'absence. Le pays est couvert d'une couche de brume rouge, appelée la couche de Bolgenstein et la police a peu à peu cédé la place aux milices. Killer est un mutant, le seul à cumuler plusieurs pouvoirs, et responsable de la mort de cinquante-mille personnes sept ans auparavant. Manquant de peu d'être lynché, il est sauvé de justesse par Gus, son seul ami. Ils s'enfuient par des souterrains de Paris, infestés de rats et d'animaux issus de manipulations génétiques. Ils sauvent en chemin Millénaire, un vieillard agé de treize ans qui est le produit de manipulations génétiques ratées qui avaient pour but de créer une race de surhommes. Il leur apprend que les Autorités ont l'intention de quitter la Terre à bord d'un vaisseau spatial qui les attends en orbite. Ils sont ensuite séparés, et Killer est attiré par un message télépathique. Il retrouve alors Nadja, la s½ur de Gus qui avait disparu depuis des années. Nadja lui révèle qu'elle aussi est une mutante et que c'est elle qui avait forcé Killer a laisser ses pouvoirs se développer, menant au massacre qui le hante depuis lors. Combinant leurs pouvoirs, Killer et Nadja se projettent dans l'espace à la recherche du vaisseau, qui se révèle être un être vivant, désigné sous le nom de l'Orque, et dont le métabolisme est fondé sur les éléments transuraniens et qui a un grand besoin de præsidium, un élément qui n'existe pas à l'état naturel mais qu'on trouve sous forme de traces dans les déchets de centrales nucléaires. En même temps, un inspecteur de police mène l'enquête sur le retour de Killer et se rend compte qu'il n'existe aucune trace écrite du massacre perpétré par Killer sept ans plus tôt. Tout le monde s'en souvient, mais aucune archive écrite ou informatisée ne le mentionne avant son retour, quelques jours auparavant. De plus, l'apparition de Killer a mis le feu aux poudres entre les milices et les citoyens et une guerre civile pointe son nez ; la rumeur parle d'une tentative de prise de pouvoir par les milices. Le lendemain de leur visite à l'Orque, Nadja et Killer sortent rejoindre Gus qui a été signalé dans un autre quartier de Paris, et Nadja se fait tuer par deux drogués à qui on a promis un kilo de Dragon Rouge en échange de ce service. Dragon Rouge est une poudre rouge qui a mis en échec toute tentave d'analyse et qui est encore plus destructrice que les autres. Gus finit par retrouver Killer, et ils partent tous deux donner à Nadja une sépulture digne de ce nom, dans un glacier des Alpes. Aprés l'enterrement, ils rencontrent des extra-terrestres (qui étaient apparus quelques années auparavant et qui étudient la Terre) qui leur font un grand nombre de révélations : l'Orque est une forme de vie qui date des débuts de l'univers et qui a pour habitude de créer une vie intelligente sur des planètes, poussant les habitants (au bout de quelquels millions d'années) à fabriquer des centrales nucléaires à profusion afin de lui fournir du Præsidium. Les habitants sont ensuite exterminés. Killer est un être crée par l'Orque dans le but d'exterminer les terriens : il est formé de l'esprit d'un bébé mutant mort-né et du corps d'un accroc au Dragon Rouge, et n'existait pas avant sont prétendu retour à Paris ; tous ses souvenirs et les souvenirs des terriens se rapportant à lui ont été crées de toutes pièces par l'Orque. Dragon Rouge est une drogue vivante, composée d'excréments de l'Orque, distribuée par un personnage mystérieux qui a été suscité par l'Orque, et permet à l'Orque de surveiller ce qui se passe sur Terre à travers les yeux de ses consommateurs. Les mutants ont été créés par l'Orque afin de cacher dans la masse l'existence de Killer. Ce dernier, endossant le rôle de la Mort que l'Orque a conçu pour lui, se prépare à affronter cette dernière. Il doit malheureusement puiser dans l'énergie mentale des terriens pour anéantir son ennemie, blayant ainsi les humains de la surface de la Terre, car tel était le plan de l'Orque (qui n'avait cependant pas envisagé d'être tuée dans le processus). Heureusement, les extra-terrestres montrent à Killer une faille spatio-temporelle qui le mênera vingt ans plus tôt, et qui lui permettra de détruire l'Orque avant que celle-ci ne le crée. Du moins l'espère-t-il. Le roman s'achève sur une discussion où Bolgenstein prétend avoir rêvé toute cette histoire.

Les derniers jours de mai est nettement plus déjanté que Les futurs mystères de Paris, Killer étant à tout moment sur le point de sombrer dans la folie. On y retrouve cependant des éléments fondateurs de la série : la couche de Bolgenstein, Dragon Rouge et l'archétype aux yeux rouges, une variante de la Grande Terreur, les mutants (dont le Millénaire qui n'est pas un millénariste). La structure du roman aussi est typique, les groupes de chapitres étant séparés par des interludes narrant une intrigue parallèle. Et l'intrigue se déroule quarante-cinq ans après les événements de mai 68. Wagner, révolutionnaire ?

[ Posté le 28 août 2008 à 00:05 | pas de commentaire | ]

Mercredi, 11 juillet 2007

La sinsé gravite au 21

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 2910899055

© Amazon.fr

Un roman de Roland C. Wagner republié en 1998. Viper est un transporteur spatial indépendant. Achernar VI est une dépendance de la Terre et la seule planète de la galaxie où l'on peut produire des biopuces grâce à son absence de micro-organismes. Suite à une maladresse, Viper contamine la planète puis s'enfuit avec Ganja, une biopuce expérimentale unique en son genre capable de servir d'interface entre n'importe quels systèmes, électroniques ou biologiques. Sur Terre, il est comdamné à payer pour les dégats occasionnés. La Ligue Secrète pour le Désarmement le contacte ensuite pour faire évader un de ses membres de Spirit of America, la planète de Clowns gris, réputés pour leur esprit belliqueux, leur régime totalitaire, leur xénophobie et leur autacisme. Les Clowns gris sont les seuls fabricants d'armes en dehors des terriens, et ils s'apprêtent à envahir, dans un but encore inconnu, une planète voisine de la leur, Nieuw Amsterdam, qui est aussi la seule planète où pousse la sinsé, une herbe très en vogue qui est en passe de remplacer l'alcool, le tabac et le cannabis. Comme Viper a besoin d'argent pour payer son amende, il est forcé d'accepter. En transitant par Stellara, une station spatiale située entre la Terre et la Lune, il rencontre une Stelle qui lui propose de lui fournir un moyen d'entrer sur Spirit of America en échange d'un peu de contrebande. Après quelques péripéties, il arrive sur la planète des Clowns gris, mais l'agent de la ligue n'a pas pu venir à son point de rendez-vous. Viper doit traverser la planète pour aller la chercher (car il s'agit d'une jeune femme, la fille d'un des principaux industriels de la planète). Le retour est semé d'embûches, mais grâce à Ganja, ils parviennent à s'échapper. Ils se rendent ensuite sur Nieuw Amsterdam où ils parviennent à faire évacuer la plupart de la population et à sauver quelques rhizomes de sinsé avant l'attaque, qui avait été avancée. Grâce à des indices accumulés auparavant et à Ganja qui lui permet de s'interfacer avec la plante, Viper comprend que la Sinsé est un organisme intelligent, ce qui explique qu'elle est capable de muter pour s'adapter aux métabolisme des humains et devenir moins toxique. Enfin, les Clowns gris attaquent la planète afin de la stériliser complètement, mais leurs missiles se retournent contre eux, encore une fois grâce à Ganja qui a perverti les IA guidant les missiles. Le plan des Clowns gris était de stériliser Nieuw Amsterdam afin de la que la planète soit utilisable pour y produire des biopuces, la vendre à la Terre, puis s'en emparer afin de s'approprier la technologie des biopuces.

[ Posté le 11 juillet 2007 à 17:44 | pas de commentaire | ]

Jeudi, 17 août 2006

Kali Yuga

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 2841722384

© Amazon.fr

Huitième tome des Futurs mystères de Paris de Roland C. Wagner, Kali Yuga est un roman très court mettant en scène Tem, le détective transparent et, Edgar ´yviec, scribouillard et exégète de Richard Montaigu, le grand-père de Tem. Ils sont aidés par Gédéon Geai et Lucille, une des « filles » de Peggy Sue.

Tem enquête, à la demande de Gorgone Maupaçant, sur le changement de circonscription électorale de dix-mille personnes entre les deux tours des législatives. Toutes ces personnes ont fait leur demande de changement le même soir, à la même heure. Tem suspecte qu'un fascinateur en est la cause. En même temps, un homme de Néanderthal en costume-cravate entre télépathiquement en contact avec Tem et lui dit « Kali Yuga ». Avec l'aide de ´yviec qui parvient à recouper les faits décrits par Montaigu dans Le nombril du monde avec des faits réels qui se sont déroulés au moment de la Terreur, il découvre que la machination politique a pour but de préserver un ensemble de bâtiements et de galeries souterraines qui abritent une machine « steampunk » servant à concentrer l'énergie psychique filtrant de la psychosphère par le nombril du monde (un menhir dans le bois de Clamart). Tem et ´yviec rencontrent l'homme de Néanderthal dans les-dits souterrains, dont le nom est Kali Yuga. Ce dernier a utilié la machine afin d'amplifier ses pouvoirs psy et fasciner les électeur qui ont changé de circonscription. Ils apprennent aussi qu'il est en fait le descendant de la 6è génération d'une expérience d'eugénisme à l'envers qui a débuté au milieu du XIXè siècle dans le but de recréer l'homme de Néanderthal. Tem comprend alors que l'« ADN étrange » qui donne aux millénaristes leurs pouvoirs psychiques provient en fait du génome de l'homme de Néanderthal, et qu'une partie de la psychosphère pourrait en fait provenir du psychisme de nos loitains cousins.

Le prologue du livre met un scène un groupe de rockers (le rock'n roll a été remis à la mode quelques mois auparavant) dont Peggy Sue se propose d'être le manager, sans donner de raison valable. Ceci n'a aucune influence sur l'histoire du roman ; il semble que Wagner ne fasse que planter le décor pour le roman suivant.

[ Posté le 17 août 2006 à 12:32 | 2 commentaires | ]

Lundi, 14 août 2006

Babaluma

Catégories : [ Livres/RC Wagner ]

ISBN: 2841722104

© Amazon.fr

Le septième tome des Futurs mystères de Paris de Roland C. Wagner, mettant en scène Temple Sacré de l'Aube Radieuse (Tem pour les intimes), un détective doté du don de « transparence » qui fait que la plupart de gens oublient son existence même lorsqu'il se tient face à eux.

Ce qui suit dévoile le dénouement du roman !

Dans Babaluma, Tem part enquêter sur l'identité du véritable père de Ramirez (son meilleur ami) au Plessis-Robinson, dans la banlieue sud de Paris. Le Plessis-Robinson a été transformé en un piège géant destiné à retenir toute personne y pénétrant. L'endroit est alimenté en énergie psychique qui permet de maintenir le piège. Aidé d'archétypes prisonniers de l'endroit depuis plusieurs années et de ses amis (Eileen, Ramirez, Ordalie, son parrain, Cipollina, Mulkovar Dropout et trois autres métamorphes, Peggy Sue et ses filles) il va libérer les habitants de la ville. Ramirez apprend alors que son véritable père est le Millénarisme (aussi prisonnier de l'endroit) et que son beau-père était possédé par un esprit non-identifié depuis les quarante dernières années, ce qui expliquait sa méchanceté.

[ Posté le 14 août 2006 à 13:28 | pas de commentaire | ]