Microblog : A very long article Wikipedia article on the orientation of toilet paper [7 jun à 22:52] [R]
Towel Day :: A tribute to Douglas Adams (1952-2001)

Dimanche, 23 mai 2010

La huitième fille

Catégories : [ Livres/Discworld ]

ISBN: 2905158840

© Amazon.fr

Troisième volume des Annales du Disque-Monde (traduction de Patrick Couton), La huitième fille a été publié en 1987 par Terry Pratchett.

Eskarina, huitième fille de huitième fils aurait été un mage si elle avait été un garçon. Le mage lui ayant légué ses pouvoirs et son bourdon de mage à sa naissance ayant fait erreur, le Disque-Monde se retrouve avec son premier mage féminin. À l'age de huit ans, Mémé Ciredutemps, la sorcière locale, la prend sous son aile pour lui enseigner la sorcellerie (qui est de la magie pour les femmes, terre-à-terre et utile). Mais les pouvoirs d'Eskarina vont au delà de ceux d'une sorcière, même une sorcière aussi puissante que Mémé. Lorsqu'on utilise la magie des mages, on attire sur soi l'attention des Choses qui hantent les dimensions de la Basse-Fosse, située à une épaisseur d'ombre seulement au delà de notre univers. Et Eskarina ne parvient pas à contrôler ses pouvoirs, risquant à chaque instant de laisser pénétrer les Choses dans la réalité. Mémé entreprend donc le long voyage depuis les montagnes du Bélier jusqu'à Ankh-Morpork, où se situe l'Université Invisible, la seule université de magie du Disque. Au cours du voyage, Eskarina fait la connaissance de Simon, futur étudiant en magie. Arrivée à l'université, elle se fait rire au nez par les mages pour qui un mage féminin est absolument inacceptable, mais Mémé parvient à faire entrer Eskarina dans l'université par la porte de service en tant que servante. Une fois sur place, personne ne faisant attention à une jeune fille qui passe le balai, elle suit des cours cachée sous les bancs des amphithéatres, observe les autres étudiants et finit par trouver la porte de la bibliothèque. Là elle se retrouve nez-à-nez avec Simon qui utilise la magie sans être conscient des Choses qui rôdent autour de lui. Le bourdon d'Eskarina vient à la rescousse de cette dernière à qui les Choses ont aussi commencé à s'intéresser, et il lui sauve la mise en assomant Simon. Malheureusement, les Choses profitent de ce moment pour s'approprier l'esprit du jeune homme. En colère après son bourdon, Eskarina le jette dans la rivière avant de rejoindre l'esprit de Simon à la lisière de l'univers. Ensemble ils luttent contre les Choses qui cherchent un moyen de s'infiltrer dans la réalité. En même temps, Mémé et l'archimage de l'université partent à la recherche du bourdon dans la rivière en crue, celui-ci étant la seule chose qui puisse ramener les esprits de Simon et d'Eskarina. Ils finissent par le retrouver et le ramener à l'université juste à temps pour sauver les deux jeunes gens. La morale de l'histoire est que la magie est dangereuse à utiliser et qu'il est bien plus utile de ne pas l'utiliser. L'utilisation de la magie apporte ce dont on a envie, mais se retenir de l'utiliser apporte ce dont on a besoin.

[ Posté le 23 mai 2010 à 00:22 | 1 commentaire | ]

Adresse de trackback

https://weber.fi.eu.org/blog/Livres/Discworld/la_huitieme_fille.trackback

Commentaires

Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <p>, <br>, <em> <strong>, <pre>. Les URLs commençant par http:// seront automatiquement transformées en liens hypertextes.

(optionnel)
(optionnel)


Sauver mon nom et mon URL/Email pour la prochaine fois