Microblog: A very long article Wikipedia article on the orientation of toilet paper [Jun 7th, 22:52] [R]

Sunday, May 23rd, 2010

Les petits dieux

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Books/Discworld ]

ISBN: 2841721027

© Amazon.fr

Treizième volume des Annales du Disque-Monde, Les petits dieux a été publié en 1992 par Terry Pratchett et traduit par Patrick Couton.

Frangin est un novice dévot et sans la moindre imagination qui s'occupe d'un petit potager dans la citadelle d'Omnia. Omnia est une théocratie où l'on dépense une grande énergie au culte d'Om ; les incroyants sont remis dans le droit chemin par la Quisition, dirigée par l'effrayant diacre Vorbis. Un jour, Frangin entend la voix de son dieu qui s'adresse à lui d'entre deux plants de melons. Frangin finit par accepter qu'Om habite le corps d'une tortue, plutôt que celui plus imposant d'un taureau, comme l'enseignent les Écritures. Om se rend compte que Frangin est le seul de ses fidèles à vraiment croire en lui, ce qui explique qu'il soit réduit à l'état de petit dieu. Peu de temps après, Vorbis découvre l'existence de Frangin et de sa mémoire phénoménale et lui ordonne de l'accompagner à Éphèbe, où les éphébiens et les omniens doivent discuter d'un traîté de paix, pour lui servir d'enregistreur vivant. À Éphèbe, Om et Frangin font la connaissance de philosphes, dont le célèbre Honorbrachios, auteur d'un pamphlet qui conduit de nombreux omniens à mettre en doute la véracité des Écritures et par là tout le rôle et le contrôle de l'Église sur la société. Om a besoin des lumières d'un philosophe pour savoir comment évoluer du statut de petit dieu à celui du grand dieu qu'il était autrefois et il trouve la réponse dans la bibliothèque dont s'occuppe Honorbrachios. Malheureusement, le voyage de Vorbis à Éphèbe n'était que la dernière étape d'un plan de ce dernier destiné à envahir Éphèbe. Frangin, Om et quelques autres réussissent à s'enfuir après l'attaque. Une tempête en mer sépare Frangin et Om de leur compagnons. Échoués sur la plage, au bord du désert, ils trouvent Vorbis, presque mort, lui aussi victime de la tempête. Frangin le prend dans ses bras et entreprend de rentrer à Omnia à travers le désert afin d'accuser Vorbis publiquement. Vers la fin du voyage, Vorbis assomme Frangin et se présente à Omnia comme le huitième prophète, faisant de lui le nouveau cénobiarche. Avec l'aide de dissidents et d'Om, Vorbis est assassiné (d'une chute de tortue sur le crâne) le jour de son intronisation, la population croit à nouveau en Om, qui retrouve son statut de dieu, et Frangin devient cénobiarche. Mais les royaumes voisins, lassés des attaques incessantes des Omniens, décident de se coaliser pour envahir Omnia. Frangin tente de parlementer au moment où ils débarquent, mais il ne réussit pas à les dissuader d'attaquer. C'est finalement Om qui jouera de son influence auprès des dieux de Tsort et d'Éphèbe et qui empêchera l'invasion.

Voici encore quelques extraits de la géniale traduction de Patrick Couton.

“Didactylos. A strange name. It means Two-Fingered, you know.”

« Honorbrachios. Un nom curieux. Il signifie Bras-d'honneur, vous savez. »

-----

“The éminence grease.”

« L'éminence grasse. »

-----

“Trust me for a fair wind. Flat as a mill-race the whole way, don't worry”… (Later) “I meant mill-pond! I meant mill-pond!”

« On peut me faire confiance pour un vent favorable. Une mer de vinaigre jusqu'au bout, ne t'inquiète pas. »… (Plus tard) « Je voulais dire une mer d'huile ! Je voulais dire une mer d'huile ! »

-----

“Fedecks, the Messenger of the Gods.”

« Colissimos, le messager des dieux. »

-----

(About the boat's screw) “You mean it's confused?” said Simony. “Screwed up” said Didactylos happily.

(À propos de l'hélice du bateau) « Elle fait n'importe quoi, alors ? lança Simonie. Autant dire qu'on n'a plus d'hélice, hélas. — C'est là qu'est l'os » ajouta joyeusement Honorbrachios.

-----

“Ossory's ass”, said Brother Nhumrod promptly.

« L'anus d'Ossaire, lâcha aussitôt frère Nonroid avant de rectifier. Euh… l'âne, pardon. »

-----

(Om holds the eagle's testicles in its beak) “Now, you play, uh, ball with me, I'll play… ball with you. Understand?”

(Om tient les testicules de l'aigle dans son bec) « Si tu joues au… euh… couillon avec moi, , moi je joue au… couillon avec toi. Alors on coopère, vu ? »

-----

“Just trying to make both ends hummus.”

« J'veux juste joindre les deux bouffes. »

[ Posted on May 23rd, 2010 at 00:22 | 1 comment | ]

Trackback Address

https://weber.fi.eu.org/blog/Livres/Discworld/les_petits_dieux.trackback

Comments

Add comments

You can use the following HTML tags: <p>, <br>, <em> <strong>, <pre>. URLs starting with http:// will automatically be turned into hyperlinks.

(optional)
(optional)


Save my Name and URL/Email for next time

3 + 4 =