Microblog: A very long article Wikipedia article on the orientation of toilet paper [Jun 7th, 22:52] [R]

Monday, September 4th, 2006

Le vol du corbeau

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Books/Comics ]

ISBN: 2800131411

© Amazon.fr

Histoire en deux volumes de Gibrat, Le vol du corbeau commence à Paris en 1944 et met en scène Jeanne, arrêtée sur dénonciation de marché noir, et chez qui on retrouve des armes et des faux papiers destinés à sa s½ur. Elle rencontre François, arrêté pour cambriolage, qui l'aide à s'évader par les toits, profitant du remue-ménage crée par une alerte aérienne. Jeanne se foule la cheville en sautant d'un toit, et François l'emmène se cacher sur l'Himalaya, une péniche appartenant à une famille de ses amis. Jeanne est inquiète du sort de sa s½ur, elle aussi dans la résistance, qui est sûrement déjà la cible de la Gestapo. Le fils de la famille se porte volontaire pour aller jeter un ½il à l'appartement de Cécile, et se fait cueillir par des allemands. Il leur fausse compagnie, mais Jeanne est persuadée que sa s½ur est déjà prisonnière. Jeanne contacte alors Michel, le troisième membre de sa cellule ex-fiancé, mais il ne sait rien de Cécile non plus. Toute la troupe quitte Paris en péniche, mais les allemands les attendent à la prochaine écluse. Jeanne se chache dans le puit de chaîne de l'ancre.

ISBN: 2800133767

© Amazon.fr

Les allemands ont réquisitionné la péniche pour aller chercher un chargement quelconque et ont laissé un planton à bord. Jeanne repart à Paris avec François, sur une moto que ce dernier a volé la nuit précédente. Jeanne va alors laisser un message à Cécile dans la boite aux lettres secrète utilisée par sa cellule, un livre d'occasion dans une librairie. Ils décident alors de cambrioler le bureau du procureur qui a inculpé Cécile. Afin d'identifier ce dernier, François interroge le commissaire qui les avait arrêtés au début de leur aventure. Ce dernier n'étant pas très amis avec l'envahisseur est prêt à les aider. Revenue sur la péniche, Jeanne manque de se faire arrêter par la milice et ne doit son salut qu'au soldat qui monte la garde sur la péniche. Mais ce dernier veut abuser d'elle et elle le tue avec son propre fusil. Peu après, la péniche se fait mitrailler par des avions anglais, et l'allemand se retrouve avec des blessures supplémentaires, qui permettent de cacher la cause exacte de sa mort. Le corps se fait emmener en ambulance avec les propriétaires de la péniche dont la femme est sur le point d'accoucher. Le soir, François part cambrioler le procureur. Tandis que Jeanne attend son retour sur la péniche, Cécile fait son apparition, grâce au message que sa s½ur lui avait laissé. Le commissaire arrive un peu plus tard leur annoncer que François s'est fait prendre. Jeanne et lui essayent alors de le faire évader, mais c'est peine perdue et il se fait déporter peu de temps avant que les alliés ne libèrent Paris. L'histoire se termine sur un échange de lettres entre Jeanne et Cécile, et sur des images qui suggèrent que François s'est évadé de son camp de prisonniers.

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:37 | no comment | ]

L'½uf dur parfait

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

D'après Hervé This, l'½uf dur parfait doit être préparé comme suit:

  • percer le gros bout de la coquille pour que la poche d'air puisse se vider en se dilatant plutôt que de faire craquer la coquille,
  • saler l'eau de cuisson pour donner du goût au blanc (le sel traverse la coquille),
  • cuire à une température légèrement supérieure à 68 °C (le blanc coagule à 62 °C, le jaune à 68 °C).

Le trou dans la coquille fait effectivement son office, mais les températures de cuisson sont contredites par l'expérience : après 35 minutes de cuisson à 70 – 72 °C (je ne peux pas faire plus précisément avec ma plaque électrique), le jaune est cuit (ou tout du moins solidifié) alors que le blanc est encore liquide (bien que plus épais qu'un blanc cru). En revanche, 60 minutes de cuisson à 88 °C (erreur de manipulation, j'ai laissé le couvercle sur la casserole et j'étais distrait) conduisent à un ½uf trop cuit (le jaune est entouré d'une pellicule verte, la coquille se détache mal).

Comment se fait-il que le jaune cuise avant le blanc ? Mon jaune était solide mais était-il cuit ? Combien de temps faut-il laisser l'½uf dans l'eau à 72 °C ? Est-ce que 72 °C est une température suffisante ?

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:36 | no comment | ]

Doctor Okell's India Pale Ale (IPA)

Categories: [ Beer/Okell's ]

India_Pale_Ale

« A light coloured beer with a full bodied tasete, the sweetness is offset by a strong hopping rate. This gives the finished beer an over all roundness with very spicy lemony notes and a fine dry finnish to counteract the initial sweetness. »

A quite fruity smell (apple? not really, but I can't put a name on it). Not too bitter.

Okell's Ltd, Kewaigue, Douglas, Isle of Man. 4.5% alcohol.

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:35 | no comment | ]

Shepherd Neame's Master Brew

Categories: [ Beer/Shepherd Neame ]

Master_Brew

« Pure, fresh water from an ancient artesian well, the finest Kentish hops and malted barley combine to make this distinctive, typically Kentish, ale. »

Quite bitter, with a taste of… well, ale. I can't put a descriptive name on its taste. I didn't like it that much, actually.

Shepherd Neame, Faversham, Kent, England. 4% alcohol

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:35 | no comment | ]

Traité élémentaire de cuisine

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking | Books/Herve This ]

ISBN: 2701133033

© Amazon.fr

Mon troisième livre de chimie culinaire par Hervé This (il préfère le titre de « gastronomie moléculaire », mais je trouve que chimie culinaire est plus parlant). Dans ce livre, comme d'habitude pas de recette, mais des explications simples et claires sur les réactions physico-chimiques qui ont lieu lorsqu'on fait la cuisine. Il explore d'abord comment moderniser l'art culinaire en faisant la chasse aux dictons culinaires sans fondement scientifique, en utilisant de nouveaux outils qui sont pour l'instant cantonnés aux laboratoire de chimie, puis le caractéristiques des préparations qui influencent le goût, en insistant particulièrement sur la texture des aliments. La deuxième partie est plus pratique, étudiant le bouillon, la tendreté, les gels et les mousses, le gonflement. Le livre se termine par un menu commenté, en insistant sur les particularités physico-chimiques des plats.

Ce que j'en ai retenu, ce sont des idées telles que la mayonnaise au chocolat, un gâteau de chocolat (qui ne contient que du chocolat et un blanc d'½uf), des explications plus détaillées que dans ses précédents livres sur le chocolat chantilly et une mention des additifs alimentaires tels que les carraghénanes pour créer des textures nouvelles. Mais tout ce chocolat me pèse un peu sur l'extomac…

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:34 | no comment | ]

Le cycle des Krygonites C.1

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Books/Comics/Survivaure ]

ISBN: 2913714900

© Amazon.fr

Knarf, a l'instar de son pote POC, a lancé une saga parodique et déjantée en MP3, Les aventuriers du Survivaure.

Le premier volume de la BD tirée de la saga met en scène l'équipage minimaliste du vaisseau spatial Survivaure qui, bien que sa place soit à la casse, est la dernière chance pour la Terre de repousser l'invasion des Krygonites, grâce à l'hillarium lourd que les héros doivent rapporter d'une lointaine planète. L'histoire est un enchaînement de gags à l'humour douteux : le droïde traducteur ne parle que le binaire, nécéssitant un traducteur, le second se retrouve dans un sas en cherchant les toilettes, le capitaine doit lire dix-mille phrases sana queue ni tête avant que l'ordinateur ne puisse reconnaître sa voix, trois krygonites infiltrés à bord du vaisseau meurent littéralement de rire en voyant que le second s'est pissé dessus, le repas est excellent (le recycleur d'excréments fait des miracles), et l'histoire se termine sur un accident de téléporteur qui fait apparaître le nain du Donjon de Naheulbeuk.

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:34 | no comment | ]

L'affaire du Oungan

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Books/Comics/Midi minuit ]

ISBN: 2849460591

© Amazon.fr

Quatrième tome des Arcanes du Midi-Minuit, L'affaire du oungan commence par un meurtre commis par un ingénieur des mines décédé depuis plusieurs années. L'enquête se poursuit dans une ville minière que la plupart des habitants ont fuit. La dernière mine en exploitation est sur le point de fermer. L'enquête révèle qu'elle est exploitée par des mineurs morts-vivants (victimes de vaudou). Les soupçons se portent sur un ingénieur qui a voyagé dans des pays pratiquant le vaudou, mais les véritables coupables sont la femme du propriétaire de la mine et son amant, le docteur de la ville.

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:34 | no comment | ]

La loi du dollar

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Books/Comics/Largo Winch ]

ISBN: 2800135360

© Amazon.fr

Quatorzième volume des aventures de Largo Winch, La loi du dollar est la suite et fin du Prix de l'argent.

Largo Winch échappe au sherif, se fait passer pour un comptable du groupe W chargé d'auditer les comptes de Speed One pour y trouver la preuve de malversations. Il réussit à enregister une conversation entre les deux personnes qui l'ont fait accuser et transmet l'enregistrement aux autorités. Il découvre ensuite que Dennis Tarrant était atteint d'un cancer avancé et que son suicide en direct à la TV avait pour but d'extorquer de l'argent à Largo Winch au travers d'un procès. Finalement tout rentre dans l'ordre, l'usine Tarrant est remise sur pieds et tout est bien qui finit bien.

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:34 | no comment | ]

Les prionniers du Darshan

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Books/Comics/Troy ]

ISBN: 2849464988

© Amazon.fr

Neuvième volume de Trolls de Troy, Les prisonniers du Darshan conte les aventures d'une famille de trolls dont les plus jeunes enfants ont été enlevés par des Darshanides. Teträm, Waha, Pröfy, Gnondpom et Tyneth traversent le monde (et surtout l'océan) pour aller les sauver. Ils sont accueillis par une tribu de trolls blancs qui tentent de livrer nos héros au gouverneur local (ils sont en fait enchantés et au pouvoir de la femme du gouverneur). Gnondpom, Teträm et Profy sont enchantés, Waha s'échappe avec Tyneth. Waha est faite prisonnière à son tour mais réussit à s'échapper. Elle assassine le gouverneur et part à la recherche de sa famille. L'épisode se termine sur Waha et Gnondpom prisonniers dans les caves du palais, Teträm et Pröfy sur le point d'être sacrifiés et Tyneth devenue disciple d'un troll-blanc-ermite-shaolin.

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:34 | no comment | ]

Gingembre confit

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

J'ai expérimenté cette recette de gingembre confit. Le résultat n'est pas optimal, mais qu'est-ce que c'est bon !

Ingrédients

  • 500g de gingembre frais
  • 800g de sucre en poudre
  • 500mL d'eau
  • jus de citron

Préparation

Peler le gingembre et le découper en tranches de 5mm d'épaisseur. Découper perpendiculairement aux fibres.

Laisser les tranches tremper dans l'eau froide additionnée de jus de citron pendant une heure.

Égouter le gingembre et le placer dans une casserole d'eau froide additionnée de jus de citron. Faire bouillir cinq minutes. Changer l'eau et faire bouillir une deuxième fois, changer l'eau et refaire bouillir une troisième fois. Égouter.

Verser le sucre et l'eau dans une casserole et faire bouillir jusqu'à atteindre une température de 105 °C (« grand Perlé ou soufflé » ou « nappé », 33° Baumé, densité 1,295 ou 1,2964). Verser le sirop sur le gingembre. Couvrir et laisser reposer douze heures.

Égouter le gingembre, faire bouillir le sirop jusqu'à atteindre une température de 105 °C (environ dix minutes) et le verser sur le gingembre. Couvrir et laisser reposer deux jours.

Faire bouillir le sirop et le gingembre ensemble jusqu'à atteindre une température de 105| °C (environ cinq minutes). Couvrir et laisser reposer trois jours.

Égoutter le gingembre et le placer sur une feuille de papier sulfurisé. Laisser sécher pendant trois jours. Mettre le sirop en bouteille et conserver au réfrigérateur.

Commentaires

  • Le jus de citron empêche le gingembre d'oxyder et de noircir. J'en ai mis dans la première eau de trempage et dans la première eau de bouillon, et il n'a pas oxydé (le gingembre se serait-il oxydé sans citron du tout ?)
  • Le goût est encore assez fort. On aurait pû faire bouillir le gingembre une fois de plus au début de la préparation, voire deux.
  • Le fond du sirop en bouteille au réfrigérateur a un peu cristallisé. Du citron aurait peut-être empêché la cristalliation (quelle est la quantité nécessaire ?).
  • La recette originale n'est pas claire : est-il nécessaire de laisser reposer durant trois jours après la dernière cuisson, ou bient peut-on mettre à sécher immédiatement ? Pour vérifier, j'ai sorti un échantillon du sirop au bout d'environ dix-huit heures (pas immédiatement, donc). Le résultat est peut-être un peu plus tendre si on laisse reposer trois jours ; c'est difficile à dire car la qualité des morceaux de gingembre confit dépend de la qualité du gingembre frais et de la position du morceau dans le rhizome (les extrémités sont plus jeunes donc plus tendres que le reste).
  • Les morceaux de gingembre secs sont couvert d'une pellicule blanche de sucre cristallisé. Comment éviter ça ? En rinçant les morceaux à l'eau avant de les placer à sécher ?

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:33 | no comment | ]

Carraghénanes

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

J'ai acheté un mélange de carraghanes (E407, gélifiant) et de farine de caroube (E 410, épaississant). Dissous dans de l'eau froide, le mélange forme une bouillie épaisse. Lorsqu'on chauffe à plus de 70 °C, les carraghanes s'hydratent et on obtient une solution fluide qui gélifie en refroidissant, formant un gel souple. Le gel redevient liquide si on le chauffe au delà de 50 °C.

Expériences :

  • 4g (2 à 3 c. à café) dans 500 mL de thé chaud (70 °C). Le mélange se dissout mal, gélifie instantanément en grumeaux. Filtrer au filtre à café ne fonctionne pas, le gel bouche les pores et le mélange refroidit plus vite qu'il n'est filtré. Aprés un filtrage au tamis et refroidissement, on obtient un gel de thé souple mais suffisamment solide pour être pris dans la main. Je l'ai passé au mixer girafe, j'ai obtenu une texture étrange, comme un coulis. Si on le laisse reposer, il reforme un gel, plus souple et moins « lisse » qu'au départ ; un peu de liquide surnage.
  • 2 c. à café dans 125 mL d'eau plus du « sel minéral » (moitié NaCl, moitié KCl) donne un gel très ferme (les ions potassiums font gélifier les carraghénanes plus fermement). Mon sel a-t-il vraiment joué un rôle, ou bien la consistance est-elle due uniquement à la concentration en gélifiant ? La solution a eu l'air de gélifier instantanément en surface lorsque j'y ai saupoudré le sel. Après passage au micro-ondes, j'ai obtenu à nouveau un liquide, qui a à nouveau gélifié en refroidissant. On peut manipuler le gel.
  • 1 c. à café dans 250 mL d'eau froide dans laquelle j'ai délayé un demi cube de bouillon de boeuf. J'ai fait bouillir au micro-ondes, interrompant une fois pour mélanger à la cuillère. En refroidissant, on obtient un gel très fondant, presque liquide.

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:33 | no comment | ]

Mayonnaise au chocolat

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

Hervé This suggère une mayonnaise au chocolat en remplaçant l'huile par du chocolat fondu.

J'ai mélangé un peu de jus d'orange avec un jaune d'½uf, puis battu au fouet électrique tout en rajoutant le chocolat fondu peu à peu (une cuillère à café à la fois). Le résultat est suprenant : on obtient une texture de mayonnaise avec un goût de chocolat à l'orange.

La préparation fige au froid (le beurre de cacao étant solide à température ambiante, au contraire de l'huile qui est liquide), elle fige peut-être aussi à température ambiante.

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:33 | 1 comment | ]

Gâteau de chocolat

Translation: [ Google | Babelfish ]

Categories: [ Cooking ]

Hervé This suggère un gâteau de chocolat comme suit:

  • préparer une « mayonnaise » de chocolat avec un blanc d'½uf (pas un jaune, mais bien un blanc) et du chocolat fondu (environ 150 g) en fouettant le blanc d'½uf et en ajoutant le chocolat peut à peu. On obtient effectivement une émulsion similaire à une mayonnaise.
  • faire chauffer au micro-ondes. 90 secondes à 900 watts suffisent, un peu moins aurait été mieux (le chocolat a une odeur que j'associe au chocolat brûlé, obtenu en faisant fondre du chocolat à la casserole et en chauffant trop fort).

On obtient effectivement une texture de gâteau. Lorsque le chocolat est encore liquide, on a l'impression étrange de manger du gâteau au chocolat impregné de chocolat fondu.

[ Posted on September 4th, 2006 at 09:33 | no comment | ]